Fournisseurs d’énergie : la CRE publie le premier rapport trimestriel 2019

rapport CRE et fournisseurs d'énergieDébut juillet, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) avait publié son Observatoire des marchés de détail de l’électricité et du gaz naturel. Il y détaille les fournisseurs d’énergie actuellement sur le marché. Plus globalement, l’observatoire rapporte les évolutions de la fourniture d’énergie en France pour le 1er trimestre de 2019 (du 1er janvier au 31 mars 2019).

► Comparer les fournisseurs d’énergie

Le marché de l’énergie en quelques chiffres

Quelques chiffres sont à retenir. Il répertorie ainsi :

Egalement, le CRE indique que que plus de 75% des particuliers Français sont encore titulaires d’un contrat Tarif Bleu d’EDF (tarif réglementé). Il annonce toutefois un chiffre encourageant pour les fournisseurs d’électricité alternatifs : 95% des foyers ayant opté pour une offre de marché se sont tournés vers un concurrent d’EDF.

Concernant la consommation, la part des fournisseurs alternatifs sur le marché de l’électricité est assez correct, au vue du nombre de clients : 20,6% (pour une consommation électricité annuelle du 31 mars 2018 au 31 mars 2019).

Les chiffres concernant les fournisseurs de gaz sont plus optimistes. En effet, 61% des ménages français ont délaissé le fournisseur historique Engie en lui préférant un concurrent.

Pour rappel : les tarifs réglementés sont fixés par les pouvoirs publics, après avis de la CRE. Le tarif réglementé de l’électricité évolue une à deux fois par an, tandis que celui du gaz est revu chaque mois.

De l’énergie, oui, mais à quel prix ?

En novembre 2018, le médiateur national de l’énergie a publié le Baromètre Énergie-Info. Selon ce dernier, 66% des Français ont connaissance de la libéralisation du marché de l’énergie. Autrement dit, 66% des Français ont pris connaissance de la possibilité de changer de fournisseur d’énergie.

Le baromètre mettait en avant les motivations de ce changement de fournisseur. Deux tiers des répondants indiquaient que le prix des offres était la raison principale d’un changement de fournisseur. En effet, le fournisseur d’énergie le moins cher est rarement un fournisseur historique. La raison de l’impact environnemental évolue (11% contre 4% en 2017) mais reste loin derrière.

La fin des tarifs réglementé du gaz a été annoncée pour le 1er juillet 2023. Le médiateur appelle à « anticiper et informer largement les Français afin que cette transition se fasse dans de bonnes conditions ».

Opter pour un fournisseur alternatif

Pour faire des économies il est conseillé de souscrire chez un fournisseur d’énergie alternatif.

Gaz

L’offre de gaz Online de Total Direct Energie est la moins chère du marché. Avec -10% sur le prix du kWh HT, il est possible d’économiser jusqu’à 48€ par an (consommation annuelle de 10 000 kWh en zone 1). L’offre étant 100% en ligne, elle ne dispose pas d’assistance téléphonique.  >> Souscrire chez Eni

Electricité

L’offre d’électricité Online & Green de Mint Energie est la moins chère.  Elle promet -12% sur le prix du kWh HT ce qui permet d’économiser 146€ par an (consommation annuelle de 10 000 kWh avec un compteur 6 kVa). Là encore, le service d’assistance téléphonique est absent. >> Souscrire chez Mint Energie


Rédigé par Agathe

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !