Ambitions de l’Europe d’ici 2025 : devenir autosuffisante en batteries pour véhicules électriques

Autosuffisance Europe voiture électriqueL’Europe, encore dépendante de la Chine quant à la production de batteries pour véhicules électriques, ambitionne une autosuffisance d’ici 2025. Cette ambition s’accompagne de nombreux objectifs dans le cadre de la transition écologique : construction la plus écologique possible, réduction des émissions de CO2… Quand « Exigence environnementale rime avec succès industriel ».

► Accéder à notre comparateur d’énergie

L’Europe, dépendante du continent asiatique

Les ventes de véhicules électriques ont triplé en Europe. Pour autant, le continent est dépendant de la Chine et plus largement du continent asiatique en ce qui concerne la construction des batteries des véhicules. En effet, la Chine orchestre 80% de la production mondiale de batteries lithium-ion. L’Europe a exprimé le souhait d’assurer sa « souveraineté technologique ». Le projet est le suivant : devenir autosuffisante en matière d’approvisionnement de batteries d’ici 2025.

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, annonce un enjeu aussi industriel qu’environnemental, rappelant tout de même, lors de la conférence de l’Alliance européenne des batteries le 24 novembre, que « Nous n’avons pas vocation à avoir une industrie automobile dont le tiers de la valeur dépend des pays asiatiques ».

>> Voir les meilleures offres d’électricité pour voiture électrique

L’Airbus des batteries

L’Airbus des batteries, ensemble d’usines de production de batteries pour véhicules électriques, fait donc partie intégrante de ce projet européen. La France et l’Allemagne ont pris part au projet. Depuis 2017, cinq milliards d’euros ont été déboursés afin de construire les premières usines de production. Deux d’entre elles se trouvent en France, dont l’usine Saft de Nersac, située en Charente.

Et le vice-président de la Commission Européenne Maros Sefcovic de se montrer optimiste. Il déclare : « Je suis convaincu que d’ici 2025, l’UE sera en mesure de produire suffisamment de cellules de batterie pour répondre aux besoins de l’industrie automobile européenne, et même renforcer notre capacité d’exportation« .

>> Découvrir l’offre Vert Electrique Auto d’EDF

Un projet à vocation écologique

Bruno Le Maire insiste sur la volonté de construire un projet à envergure environnementale.

  • L’ambition : « construire une filière de production de batterie qui soit la plus respectueuse de l’environnement possible »
  • La conviction : « c’est notre exigence environnementale qui fera notre succès industriel »

La France prévoit donc de plaider pour une réglementation exigeante, assurant une « qualité de fabrication environnementale [qui] soit la meilleure de la planète« , ce à chaque étape de la fabrication des batteries. Dans ce cadre, Bruxelles doit s’exprimer pour proposer des normes fixant l’empreinte carbone des batteries pour véhicules électriques.

Comparer les fournisseurs d’énergie


Rédigé par Juline

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !