Prix du kWh d’électricité et du gaz en 2022 : comparatif des offres

Prix du kWhLe prix du kWh varie en fonction des offres d’électricité et de gaz. Les tarifs réglementés proposés par EDF et Engie servent de référence aux fournisseurs alternatifs pour proposer leurs propres tarifs. Nous sommes l’un des seuls comparateurs à proposer un classement qui se base objectivement sur la différence entre le prix du kWh EDF ou Engie et celui proposé par les fournisseurs alternatifs. 

► Découvrez notre comparateur d’énergie

Toutes les simulations réalisées dans cet article ont été effectuées en septembre 2020. Notez que les tarifs de l’électricité peuvent évoluer dans le temps et fausser les informations suivantes. Quant aux top 3, ils sont mis à jour.

SOMMAIRE

Le prix du kWh des fournisseurs alternatifs

Prix du kWh électricité : classement des offres

Top 3 des fournisseurs d'électricité les moins chers
vattenfalldirect energieSowee

Offre Eco New Green

Abonnement : 148,08€/an
Prix kWh : 0,1658€

plus d'infos » « moins d'infos

Électricité renouvelable
5% de réduction sur les tarifs réglementés HT au moment de la souscription
Prix indexé
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite


Offre Électricité Essentielle

Abonnement : 136,08€/an
Prix kWh : 0,1680€

plus d'infos » « moins d'infos

5€ de réduction sur le MWh réglementé
Prix indexé
Inclut l'assistance téléphonique
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite


Offre Elec Optim'

Abonnement : 165,24€/an
Prix kWh : 0,1921€

plus d'infos » « moins d'infos

Electricité neutre en carbone
Option Effacement diffus disponible
Station connectée
Prix indexé
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE

En ce qui concerne l’électricité, il peut être judicieux de choisir une offre à tarif libre. Le tarif libre permet au fournisseur de fixer librement le prix du kWh de ses offres. Mais pas de risque de voir sa facture évoluer tous les mois, car le fournisseur doit respecter un préavis d’1 mois avant d’effectuer tout changement sur le contrat du client. Et dans tous les cas, le consommateur a toujours la possibilité de résilier son contrat gratuitement, et de changer de fournisseur d’énergie à tout moment.

L’avantage d’une offre à tarif libre c’est que ses tarifs ne prennent pas en compte les tarifs réglementés. Ainsi le prix du kWh est souvent moins cher que ces derniers. C’est le cas des offres d’électricité verte de Mint Energie. En effet, le fournisseur propose le tarif du kWh le plus bas du marché de l’électricité.

Mint Energie n’est pas le seul fournisseur à proposer un prix du kWh plus bas que le prix du kWh d’EDF. C’est également le cas de GreenYellow et de son offre d’énergie connectée, ou encore des tarifs Direct Energie, devenu TotalEnergies.

Prix du kWh du gaz : classement des offres

Top 3 des fournisseurs de gaz les moins chers 
vattenfallSowee

Offre Gaz Essentielle


Abonnement : 249,72€/an
Prix du kWh : 0,0837€


3€ de réduction sur le MWh réglementé
Prix indexé
Inclut l'assistance téléphonique


Offre Gaz Eco Plus


Abonnement : 273,72€/an
Prix du kWh : 0,0833€


5% de réduction sur les tarifs réglementés HT au moment de la souscription
Prix indexé
Inclut l'assistance téléphonique


Offre Gaz Fixe


Abonnement : 302,64€/an
Prix du kWh : 0,0873€


Prix fixe pendant le bouclier tarifaire
Inclut l'assistance téléphonique

► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE

Voici également les trois offres proposant le prix du kWh du bas le plus avantageux. On retrouve deux des fournisseurs déjà présents dans le classement d’électricité : Eni et Vattenfall. 

Parmi ces fournisseurs, Vattenfall est le seul à proposer un service client téléphonique. Les autres offres sont entièrement online, c’est-à-dire que le service client ne peut être contacté que par internet. C’est la raison qui permet aux fournisseurs de commercialiser un prix du kWh aussi faible.

Deux des offres sont à prix fixe : celle de Vattenfall et celle d’Eni. En revanche, l’offre de TotalEnergies est indexée.

Les différents types de tarifs

Le prix du kWh des fournisseurs d’énergie alternatifs est constitué de la même manière que celui des tarifs réglementés. La différence est qu’il n’est pas fixé par les pouvoirs publics, et que les fournisseurs ont donc la liberté de les choisir eux-mêmes. Cela permet de trouver des offres de gaz et d’électricité moins cher qu’EDF.

Il existe plusieurs types de tarifs, en fonction duquel variera le prix du kWh de l’électricité ou du gaz :

  • Prix indexés (variables) : les offres des fournisseurs alternatifs à prix variables sont indexés sur les tarifs réglementés. Le fournisseur alternatif propose une réduction en pourcentage par rapport au tarif réglementé. Ce pourcentage de réduction sera toujours le même. Si le tarif réglementé augmente ou baisse, le tarif du kWh du fournisseur alternatif fera de même, dans les proportions.
  • Fixes : les offres à prix fixes fonctionnent de manière inverse. Lors de la souscription, le client bénéficie d’un pourcentage de réduction donné mais, ensuite, le prix du kWh n’évoluera pas en fonction des tarifs réglementés. Il restera fixe pendant toute la durée du contrat, généralement entre 1 et 3 ans.
  • Libres : enfin, les offres à prix libres ne sont pas directement indexées sur les tarifs réglementés. Si les fournisseurs communiquent également sur un pourcentage de réduction, celui-ci peut changer tous les mois. En effet, le prix de ces offres peut évoluer n’importe quand, à condition de respecter un préavis d’un mois.

Ces trois types de tarifs sont valables pour l’électricité aussi bien que pour le gaz. Dans tous les cas, les fournisseurs alternatifs sont connus pour leurs offres de gaz et d’électricité pas cher.

Attention

Les fournisseurs d’énergie alternatifs communiquent souvent autour des prix du kWh en mettant en avant un pourcentage de réduction vis-à-vis des tarifs réglementés. Souvent la réduction est annoncée hors taxes, or il faut savoir que même si les fournisseurs alternatifs fixent leur propre prix ht, ils sont soumis aux mêmes taxes que les tarifs réglementés.

Quel type de tarif choisir ? 

Un tarif fixe apporte une stabilité du prix du kWh, surtout pour la fourniture de gaz. Il permet tout d’abord d’estimer sa facture d’électricité ou de gaz sur l’année. Mais également d’assurer un tarif de l’énergie qui ne bouge pas en cas de hausse du tarif réglementé. Certaines offres proposent aussi un prix du kWh fixe uniquement révisable à la baisse une fois par an.

Toutefois, les offres à prix indexé sont souvent moins chères. Elles permettent de réaliser des économies instantanément mais peuvent être moins rentables sur le long terme en cas de hausse importante du tarif réglementé. Ces offres sont donc plus conseillées à ceux qui ne pensent pas garder longtemps leur logement, comme les étudiants.

A première vue, souscrire un prix libre peut être peu rassurant, à cause des risques de hausses des tarifs. Cependant, le fournisseur doit respecter un préavis d’un mois et le consommateur peut changer de fournisseur gratuitement, rapidement et quand il le souhaite. Mint Energie, qui propose un prix libre, est connu pour faire partie des fournisseurs les moins chers depuis son lancement en 2017.

Qu’est ce qu’un kWh ?

kwh

Le kilowatt-heure est une unité de mesure. Le kWh correspond à l’énergie consommée pendant une heure par un appareil d’une puissance de 1000 watts. Ce sont les kWh consommés qui servent à calculer sa facture de gaz et d’électricité. Si le kWh sert à mesurer la consommation en électricité, il est également utilisé pour déterminer la consommation de gaz. Pour cette raison, le tarif d’un kWh est une excellente référence pour comparer le prix de l’énergie.

En effet, le compteur de gaz mesure en m3 le volume de gaz consommé. Cependant, grâce à un « coefficient de conversion », le m3 est converti en KWh. C’est donc également en kWh que la consommation de gaz apparaît sur la facture.

Attention ! Ne pas confondre Watt et Kilowatt-heure. Le watt (W) est une unité de mesure de la puissance énergétique. Le watt réfère à la puissance d’un appareil. Par exemple, une lampe à une puissance de 80 W. Si elle brûle durant 1 heure, cette lampe consommera 80 Wh soit 0,08 kWh (1 kWh = 1000 Wh).

>Tout savoir pour calculer sa consommation électrique

Les éléments qui composent le prix du kWh

Une offre d’électricité et/ou de gaz se compose du prix de l’abonnement et du prix du kWh, auxquels se rajoutent les différentes taxes. Le prix du kWh est défini selon plusieurs critères :

  • le type de tarif (réglementé, indexé, fixe, libre)
  • la puissance du compteur pour l’électricité
  • l’option tarifaire choisie (tarif de base ou heures pleines/ heures creuses) pour l’électricité
  • la consommation pour le gaz
  • la zone tarifaire pour le gaz
  • les taxes

Le prix du kWh des tarifs réglementés

Les offres d’électricité et de gaz sont déclinés sous différents types de tarif : le tarif réglementé, indexé, fixe ou encore libre. Chaque tarif détermine la manière dont le prix du kWh est fixé.

Ce sont les pouvoirs publics qui déterminent le prix du kWh du tarif réglementé, et seuls les fournisseurs historiques proposent les tarifs réglementés. Ainsi EDF commercialise les prix du kWh du tarif réglementé de l’électricité. Engie (ex GDF Suez) fournit lui ceux pour le gaz.

prix du kWhLes tarifs réglementés servent de référence au prix du kWh des autres fournisseurs d’énergie. En effet, ces derniers proposent par exemple des offres à tarif indexé où le prix du kWh est défini en fonction d’un pourcentage de réduction sur les tarifs réglementés.

Il faut savoir que le tarif de l’électricité évolue 1 à 2 fois par an en fonction :

  • des coûts d’acheminement de l’électricité (distribution et transport) (TURPE)
  • des coûts de production et de commercialisation de l’électricité
  • des taxes (TVA, CSPE, TCFE, CTA)

Pour le gaz, le tarif réglementé évolue tous les mois. Il augmente ou baisse en fonction des coûts:

  • d’utilisation des réseaux de distribution du gaz
  • d’utilisation des stockages de gaz
  • de production et de commercialisation du gaz

Historique du prix du kWh du tarif réglementé de l’électricité

En ce qui concerne le prix de l’électricité, les tarifs évoluent seulement 1 à 2 fois par an. Retrouvez également l’évolution du prix du MWh ci-dessous (les tarifs jaunes et verts ne sont plus commercialisés) :

prix kwh électricité

Crédits : Analyse CRE

Historique du prix du kWh du tarif réglementé du gaz

Historique du prix du kWh des tarifs réglementés du gaz - Zone 1 - TTC
Tarif B0
(consommation entre 1001 et 6000 kWh par an)
Tarif B1
(consommation entre 6001 et 30000 kWh par an)
Mars 20200,0736€0,0500€
Février 20200,0765€0,0529€
Janvier 20200,0787€0,0550€
Décembre 20190,0793€0,0556€
Novembre 20190,0789€0,0553€
Octobre 20190,0770€0,0533€
Septembre 20190,0785€0,0549€
Août 20190,0791€0,0550€
Juillet 20190,0795€0,0559€
Juin 20190,0829€0,0607€
Mai 20190,0832€0,0610€
Avril 20190,0837€0,0615€
Mars 20190,0853€0,0631€
Février 20190,0853€0,0631€

Voici, en graphique, l’évolution du tarif réglementé du gaz :

prix du gaz

On observe que le prix du gaz a beaucoup fluctué. Il a atteint son prix le plus bas, en septembre 2017, et a ensuite subi des hausses qui l’ont fait atteindre son prix le plus haut en novembre 2018. Le prix du kWh du gaz a ensuite été gelé, ainsi que les tarifs de l’électricité, jusqu’à l’été 2019. Une forte hausse est attendue ensuite.

Rédigé par Noémie
Le 08/09/2021