Catégorie : Prix du gaz

Prix du gaz : comment le prix du kWh est-il déterminé ?

prix du gazLe prix du gaz évolue tous les mois, à la hausse comme à la baisse, via le tarif réglementé du gaz. Mais quel est le prix du kWh de gaz en 2019 ? Découvrez comment le prix du gaz est déterminé, et quelles sont les offres proposant le prix du gaz le plus bas. 

► Comparer les fournisseurs de gaz

Quel est le prix du gaz en 2019 ?

Pour connaître le prix du gaz, on se réfère en général au tarif réglementé du gaz. Les tarifs réglementés sont proposés par les deux fournisseurs historiques, EDF pour l’électricité et Engie (ex GDF-Suez) pour le gaz. Ils ont pour but de fixer les prix les plus justes pour l’électricité et le gaz. Ils sont déterminés en fonction de l’évolution des taxes et des coûts d’approvisionnement.

En effet, les tarifs réglementés sont fixés par la commission de régulation de l’énergie, mensuellement pour le gaz et une à deux fois par an pour l’électricité. Il en est ainsi depuis 2007 et l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence. Depuis, EDF et Engie n’ont plus l’omnipotence sur le marché et de nombreux fournisseurs alternatifs sont apparus. Contrairement à eux, les fournisseurs alternatifs proposent des offres dites « de marché », pour lesquels ils peuvent fixer leur propre tarif.

Cependant, le tarif réglementé du gaz (et de l’électricité) sert de référence à la fixation des prix des offres de marché. Ainsi, on peut déterminer le prix du gaz par rapport au tarif réglementé. Comme il évolue tous les mois, le prix du gaz fluctue à la hausse comme à la baisse.

Historique du prix du kWh des tarifs réglementés du gaz - Zone 1 - TTC
Tarif B0
(consommation entre 1001 et 6000 kWh par an)
Tarif B1
(consommation entre 6001 et 30000 kWh par an)
Mai 20190,0832€0,0610€
Avril 20190,0837€0,0615€
Mars 20190,0853€0,0631€
Février 20190,0853€0,0631€
Janvier 20190,0859€0,0637€
Décembre 20180,0873€0,0651€
Novembre 20180,0891€0,0669€
Octobre 20180,0849€0,0627€
Septembre 20180,0826€0,0604€
Août 20180,0820€0,0598€
Juillet 20180,0819€0,0597€
Juin 20180,0776€0,0556€
Mai 20180,0763€0,0543€
Avril 20180,0760€0,0541€

 

Retrouvez ci-dessous un graphique représentant l’évolution du prix du gaz depuis avril 2017. Comme on peut le voir, les baisses enregistrées depuis décembre 2018 ne sont pas suffisantes pour compenser l’augmentation précédente.

Début 2019, suite aux revendications des gilets jaunes, le gouvernement a décidé de procéder au gel du tarif du gaz jusque l’été 2019. Les associations craignent cependant une hausse importante des prix suite à ce gel pour le compenser.

évolution prix du gaz

Comment se décompose le prix du gaz ?

Que ce soit le tarif réglementé du gaz ou les tarifs d’une offre de marché, le prix du gaz comprend la partie abonnement (partie fixe) et la partie consommation (partie variable).

prix du gaz

Ainsi, le consommateur paye chaque mois un abonnement, dont le prix est fixe, et sa consommation en kWh, qui peut varier selon les mois en fonction de l’utilisation du gaz.

Pour fixer le prix du gaz, le fournisseur va prendre en compte plusieurs choses :

  •  La fourniture d’énergie
  •  L’acheminement du gaz
  •  Les taxes et contributions

La fourniture d’énergie

La fourniture en énergie comprend le coût d’approvisionnement en gaz mais également le coût de gestion de la clientèle (gestion des contrats, factures…). C’est sur cette partie que les prix des fournisseurs se concurrencent.

L’acheminement du gaz

Cela correspond à l’utilisation des réseaux de transport, pour transporter, stocker et distribuer le gaz jusqu’au lieu de consommation. Le fournisseur de gaz facture cette part au consommateur et la reverse au gestionnaire de réseaux (GRDF dans le cas du gaz).

Les taxes et contributions

Le prix du gaz comprend aussi des taxes. Il y a la TVA qui s’applique sur l’abonnement du consommateur (5,5 %), la CTA (contribution tarifaire d’acheminement) qui s’applique sur le montant de la consommation (20%). Mais également la TICGN (Taxe Intérieure sur les Consommations de Gaz Naturel), instaurée en avril 2014 et qui comprend :

  • la CSPG (contribution au service public du gaz) servant à financer l’injection de biogaz dans les réseaux de gaz naturel
  • la CTSSG (contribution au Tarif Spécial de Solidarité Gaz) destinée à compenser les charges pour les consommateurs bénéficiant du tarif spécial de solidarité.

Ainsi, tous ces coûts forment le prix du gaz. Il faut savoir que le prix varie également en fonction de la zone tarifaire de gaz où se situe le consommateur. En effet, en fonction de la distance d’acheminement du gaz, les prix vont être plus ou moins chers.

Choisir son fournisseur selon le prix du gaz

Pour choisir son fournisseur de gaz selon le prix du gaz, il faut comprendre les différents tarifs proposés. Car le prix du gaz va varier selon le type de prix : gaz à prix fixe, indexé ou libre. C’est ce qu’on appelle des offres de marché du gaz en France, par opposition au tarif réglementé du gaz d’Engie.

Fournisseur historique ou fournisseur alternatif ?

Vaut-il mieux souscrire chez Engie, fournisseur historique de gaz, ou chez l’un de ses concurrents ? Tout d’abord, notez qu’il n’y a aucune différence pour le client entre ces fournisseurs, excepté le prix. La législation est en effet la même pour tous. Que ce soit Engie ou un fournisseur alternatif, ceux-ci doivent suivre les mêmes règles.

En revanche, l’avantage des fournisseurs alternatifs s’effectue au prix du gaz. Les tarifs réglementés sont effectivement beaucoup plus coûteux que la plupart des offres de marché, ce qui explique que nombre de clients décident aujourd’hui de quitter Engie. L’objectif premier est de payer son gaz moins cher. Un processus identique a lieu en ce qui concerne les tarifs de l’électricité.

Il n’existe pas actuellement d’offre de gaz pour RSA. En revanche, les personnes respectant les seuils de revenus reçoivent désormais chaque année un chèque énergie.

Quel type de tarif choisir ?

prix du gazUn tarif indexé indique que le prix du gaz est déterminé en fonction des tarifs réglementés du gaz. C’est-à-dire que si le tarif réglementé du gaz augmente ou baisse, le tarif indexé suit en parallèle.

À l’inverse, le tarif fixe lui ne bouge pas. Comme son nom l’indique, le prix déterminé lors de la souscription du contrat reste fixe durant toute la période d’engagement.

Enfin, le tarif libre indique que le fournisseur fixe comme il souhaite ses tarifs sans aucune contrainte.

Le prix du gaz évolue chaque mois. Pour éviter de voir évoluer à la hausse comme à la baisse sa facture, il est conseillé de choisir un tarif fixe. Effectivement, cela permet de calculer sa facture de gaz sur l’année et de ne pas avoir de surprise.

Cependant un prix fixe ne permet pas forcément de bénéficier du prix du gaz le plus bas. Pour cela, il existe des offres à tarif fixe uniquement révisable à la baisse. C’est-à-dire que si le tarif réglementé est plus bas que celui souscrit, ce dernier est revu à la baisse à chaque date anniversaire du contrat. C’est ce que propose l’offre Astucio Planète d’Eni.

► Comparer tous les fournisseurs de gaz

Les fournisseurs proposant le prix du gaz le plus bas

Vattenfall – offre fixe 36 mois

Fournisseur Suédois disponible en France depuis mi-2018, Vattenfall s’est vite imposé pour ses tarifs attractifs. Il propose notamment une offre de gaz donc le prix peut aller jusqu’à -10% par rapport au prix d’Engie. Toutefois, si nous conseillons cette offre, c’est surtout parce que le client a le choix entre deux options :

  • Prix fixe 36 mois
  • Prix indexé

Lors de la souscription, les tarifs Vattenfall sont identiques. Par la suite, le prix fixe n’évoluera pas les mois suivants tandis que le prix indexé variera en fonction du tarif réglementé du gaz.

L’avantage de cette offre est qu’elle propose un prix fixe très avantageux pendant 36 mois, soit trois ans. Cela permet au consommateur de repousser le plus longtemps possible les hausses du prix du gaz à prévoir. De plus, avec une durée de 36 mois, il est quasiment certain que le prix du gaz subira plus d’augmentations que de baisses et que l’offre sera rentable, et qu’elle permettra de réduire sa facture de gaz.

Retrouvez les tarifs Vattenfall ci-dessous, comparés au tarif réglementé du gaz.

Vattenfall - Offre gaz Eco - Tarifs mai 2019
ConsommationPar zonesAbonnement (par an)Prix au kWh
Tarifs EngieTarifs Vattenfall% réductionTarifs EngieTarifs Vattenfall% réduction
B0
entre 1 001 kWh et
6 000 kWh par an
Zone 1110,04€112,20€2%0,0837€0,0759€-9,32%
Zone 2110,04€112,20€2%0,0837€0,0759€-9,32%
B1
entre 6 001 kWh et
30 000 kWh par an
Zone 1250,56€257,88€3%0,0615€0,0559€-9,11%
Zone 2250,56€257,88€3%0,0622€0,0566€-9,11%

 

► Découvrir l’offre de Vattenfall

Total Direct Energie – prix indexé le plus faible

En ce qui concerne le prix indexé (aussi appelé gaz à prix variable), nous conseillons également Total Direct Energie, résultat de la fusion de Total Spring et Direct Energie, et son offre online. Celle-ci permet de profiter d’un prix du kWh 10% inférieur à celui d’Engie. Toutefois, il faut préciser que l’offre online ne permet pas de bénéficier d’un service client téléphonique. Le consommateur peut en revanche contacter son fournisseur de gaz par mail.

Offre Online Total Direct Energie - Tarifs gaz TTC - mai 2019
ConsommationPar zonesAbonnement (par an)Prix au kWh
Tarifs réglementés EngieTarifs Total Direct Energie% réductionTarifs réglementés EngieTarifs Total Direct Energie% réduction
B0
entre 1 001 kWh et
6 000 kWh par an
Zone 1110,04€109,92€0%0,0853€0,0777€
-8,9%
Zone 2110,04€109,92€0%0,0853€0,0777€
-8,9%
B1
entre 6 001 kWh et
30 000 kWh par an
Zone 1250,56€250,08€0%0,0631€0,0577€
-8,5%
Zone 2250,56€250,08€0%0,0638€0,0584€-8,4%

 

► Découvrir l’offre de Total Direct Energie

Comment changer de fournisseur de gaz

prix du gazIl est possible de changer de fournisseur de gaz, cela à tout moment et gratuitement. En effet, depuis 2007 et la loi relative au secteur de l’énergie, les particuliers peuvent quitter le tarif réglementé d’Engie pour un fournisseur de gaz alternatif.

Pour cela, il suffit simplement de souscrire une nouvelle offre de gaz et c’est par la suite le nouveau fournisseur qui s’occupe de résilier l’ancien contrat.

Attention! dans le cas d’un déménagement, les démarches sont différentes. Il faut d’abord résilier son contrat actuel avant de souscrire un contrat de gaz.