Prix du kWh du gaz – qui propose le meilleur tarif du gaz ?

prix du kWh du gazLes fournisseurs sont libres de déterminer le prix du kWh de gaz qu’ils proposent. Même si les tarifs sont différents, les fournisseurs doivent prendre en compte les mêmes facteurs. Comment fonctionne le prix du gaz ? Qui est le fournisseur de gaz le moins cher ? Nous expliquons.

► Comparer les fournisseurs de gaz

Comprendre le prix du kWh du gaz

Jusqu’en 2007, Engie était le seul fournisseur à pouvoir alimenter les foyers français en gaz. Avec la libéralisation du marché de l’énergie, Engie a cependant dû faire face à l’émergence des fournisseurs alternatifs comme Total Direct Energie. Si tous les fournisseurs, alternatifs comme historiques, peuvent proposer des offres de marché, seul Engie est habilité à commercialiser l’offre au tarif réglementé du gaz.

Les fournisseurs doivent prendre en compte différents critères lorsqu’ils fixent leur prix du kWh du gaz :

  • la zone tarifaire : de la zone 1 à la zone 6. Toutes les villes et communes françaises sont réparties dans ces zones.
  • la consommation : moins ou plus de 6 000 kWh par an
  • le type de tarif : réglementé, indexé, fixe, libre (consulter notre article sur les tarifs du gaz)
  • les taxes : CTA, TICGN et TVA

Le prix du kWh du gaz peut également évoluer en fonction des services proposés (assistance téléphonique, gaz bio, etc.).

La zone tarifaire

Avant d’alimenter les foyers, le gaz doit être extrait puis acheminé jusqu’au logement. Certaines régions sont cependant plus faciles d’accès que d’autres. Ainsi, plus la zone est difficile d’accès, plus les coûts d’acheminement seront élevés.

Pour pallier la différence des coûts d’acheminement du gaz entre les zones faciles d’accès et les zones difficiles d’accès, le territoire français a été découpé en 6 zones tarifaires de gaz différentes . Il y a ainsi différents prix du gaz en fonction de chaque zone.

Dans la logique des choses, la zone 1 est la zone où le gestionnaire de réseau a le plus de facilités à distribuer le gaz, les tarifs appliqués sont les moins chers. Au contraire, la zone 6 est la plus difficile d’accès, de fait, les tarifs du gaz seront plus importants.

La consommation

Contrairement au tarif de l’électricité, la consommation a un impact direct sur le prix du kWh du gaz et donc la facture de gaz. Seules les consommations annuelles supérieures à 6 000 kWh auront un prix du kWh du gaz différent en fonction de leur zone tarifaire d’appartenance. Les clients ayant une consommation inférieure à 6 000 kWh auront un prix du kWh du gaz identique chez la majorité des fournisseurs quelle que soit la région où ils habitent.

Pour tout savoir sur les prix de l’énergie, y compris l’électricité, il faut consulter notre article sur le prix du kWh.

Les types de tarif

Les fournisseurs peuvent proposer un prix du kWh du gaz :

  • indexé : le prix du kWh du gaz suit les évolutions du tarif réglementé en conservant un pourcentage de réduction
  • fixe : cette fois-ci, le prix du gaz n’évolue pas pendant une période déterminée. Que le tarif réglementé évolue à la hausse ou à la baisse, le prix du kWh du gaz restera fixe pendant 1, 2, 3 voire 4 ans, en fonction du contrat souscrit.
  • libre : dans ce cas, le fournisseur peut changer librement le prix du kWh du gaz, sans tenir compte des évolutions du tarif réglementé. Pour autant, il doit respecter un préavis d’un mois avant toute modification.

Les taxes sur le prix du kWh de gaz

La facture de gaz comprend le prix du kWh HT fixé par le fournisseur + les taxes. Ces dernières sont au nombre de trois :

  • CTA : en fonction du type d’usage du gaz et de l’approvisionnement de gaz choisi par le fournisseur, son montant peut fluctuer.
  • TICGN : cette taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel est facturée aux foyers se chauffant au gaz. 2% de la taxe servent à financer la transition énergétique
  • TVA : la CTA et l’abonnement à l’offre de gaz sont taxés à 5,5%. La TICGN et le coût de la consommation sont facturés à 20%

Evolution du prix du kWh réglementé du gaz

Chaque mois le prix du kWh du tarif réglementé du gaz est fixé par les pouvoirs publics, après avis de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Comme précédemment expliqué, seul Engie est habilité à commercialiser une offre de gaz sous l’appellation « Tarif réglementé ».

Bon à savoir : dans certaines villes, le fournisseur de gaz historique n’est pas Engie mais une entreprise locale de distribution (ELD). Ces ELD sont en mesure de commercialiser l’offre à tarif réglementé du gaz dont le prix est identique au reste de la France. Tous les fournisseurs alternatifs ne sont en revanche pas forcément disponibles dans ces communes.

Chaque évolution du prix du kWh du gaz doit prendre en compte :

  • le coût de production et de commercialisation du gaz
  • les coûts d’acheminement du gaz (distribution et transport)
  • les taxes

Le tarif réglementé sert de référence aux autres offres de gaz, notamment celles ayant un tarif indexé et un tarif fixe.

Evolution du Tarif Réglementé du gaz naturel

prix du kWh du gaz TR

Crédits : Engie

Le prix du kWh du gaz du tarif réglementé

Tarifs réglementés du Gaz - Tarif TTC - mars 2020
ConsommationPar zonesAbonnement (par an)Prix au kWh
Tarifs EngieTarifs Engie
B0
<6000 kWh
Toutes zones108,04€0,0736€
B1
entre 6 001 kWh et
30 000 kWh par an
Zone 1249,36€0,0500€
Zone 2249,36€0,0507€
Zone 3249,36€0,0514€
Zone 4249,36€0,0521€
Zone 5249,36€0,0529€
Zone 6249,36€0,0536€

Prix du kWh du gaz : qui est le moins cher ?

Actuellement, les fournisseurs de gaz ne proposent que des offres à tarif fixe ou indexé. De fait, seront répertoriées les meilleures offres de ces deux types de tarif.

Offre de gazConsommation annuelle ZonePrix de l'abonnement annuelPrix du kWh TTCEconomies réalisées par rapport au tarif réglementé

Logo Eni
Webeo
B0
5 kWh
Toutes les zones134,17 €0,0677 € 33 € d'économies
B1
12 000 kWh
Zone 1282,15 €0,0481 € 61 € d'économies

Online
B0
5 kWh
Toutes les zones107,80 €0,0725 € 35 € d'économies
B1
12 000 kWh
Zone 1248,40 €0,0577 € 57 € d'économies
Tarif au 1er juillet 2019

 

Prix du kWh de l’électricité fixe

Webeo est l’offre de gaz avec le prix du kWh du gaz le moins cher ! Webeo d’Eni est une offre de gaz à prix fixe pendant 1 an. Grâce à une réduction jusqu’à -17% du prix du kWh HT du gaz, il est possible de réaliser jusqu’à 61€ d’économies en un an (pour une consommation annuelle de 12 000 kWh en zone 1). Les petits consommateurs pourront économiser 33€ par an (consommation de 5 000 kWh par an, toutes zones).

eniWebeo ne propose pas de service d’assistance téléphonique. Le client devra gérer son contrat directement en ligne, en se connectant sur son espace client.

Avec l’offre Webeo, il n’est plus question de subir les fluctuations du prix du kWh du gaz. Ainsi, qu’il augmente ou qu’il baisse, le client sera en sécurité grâce au tarif bloqué du gaz. Souscrire à une offre à prix fixe est cependant un pari sur l’avenir. On peut être gagnant en cas de hausse du tarif réglementé, ou perdant si celui-ci baisse. Dans tous les cas, l’offre du fournisseur italien promet de faire des économies, même en cas de baisse, grâce à son faible prix du kwh.

>> En savoir plus sur l’offre d’Eni

Prix du kWh de l’électricité indexé

avis total direct energie

Total Direct Energie propose également une offre de gaz avec un tarif intéressant : -10% par rapport au tarif réglementé. Avec l’offre Online, il est possible d’économiser 57€ par an (en zone 1, pour une consommation annuelle de 12 000 kWh). En cas de petite consommation, Total Direct Energie est LE fournisseur à choisir car il permet une économie annuelle de 37€ (pour une consommation de 5 000 kWh par an, toutes zones).

Comme son nom l’indique, c’est une offre en ligne. Pour toute question, il faudra contacter le fournisseur par mail.

L’avantage en souscrivant à cette offre de gaz à prix variable est que le prix du kWh du gaz est indexé. Autrement dit, le client bénéficie directement des baisses de tarifs. En revanche, il devra également en supporter les augmentations.

>> Souscrire chez Total Direct Energie

Qu’est ce qu’un kWh ?

Le watt (W) et le kilowatt (kW) ne doivent pas être confondus. Même si ce sont des unités de mesure, ils n’ont pas la même finalité.

Le W a pour de mesurer la puissance d’un appareil électrique. En revanche, le kW mesure la consommation de l’appareil. Le kWh évaluera donc la quantité d’énergie consommée en une heure par un appareil électrique de 1 000 W. Ainsi, la consommation inscrite sur la facture de gaz est exprimée en kWh et non en W.


Rédigé par Anys

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !