Electricité verte : le débat sur la transition énergétique commence

panneau solaireDu 19 mars au 30 juin 2018 se déroule en France le débat public sur la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Au programme : établir les grandes orientations de la politique énergétique, dite « de transition ».

► Découvrez les offres d’électricité et de gaz

Deux ans après la première programmation pluriannuelle de l’énergie se déroule la première révision de ce document stratégique de pilotage de la transition énergétique. La PPE a pour but d’identifier les principaux objectifs de la politique énergétique française pour les 5 prochaines années. Le débat a débuté ce lundi 19 mars, avec cette année pour sujet principal le nucléaire.

Et surtout la parole est donnée aux Français. La PPE fait l’objet d’un débat public où les Français peuvent donner leur avis. Ils ont la possibilité de s’exprimer via la plateforme mise en place par la Commission nationale sur le débat public (CNDP). C’est ensuite un panel de 400 citoyens qui seront tirés au sort et appelés à se prononcer le 9 juin sur quelques sujets clés. Cela dans le but de permettre aux Français de s’approprier un débat dont les tenants et les aboutissants ne sont pas toujours très clairs. Au programme : énergies renouvelables, économies d’énergie, consommation électrique… des sujets dont les Français se sentent concernés.

La France souhaite faire baisser la part du nucléaire dans son mix énergétique et se tourner vers le gaz et l’électricité verte. Cependant en novembre dernier, le ministre de la Transition écologique, Nicolat Hulot, avait repoussé l’objectif de 50% d’électricité non nucléaire initialement prévu pour 2025, sous le quinquennat précédent, à 30% en 2030.

De plus, le centre économique, social et environnemental (CESE) a épinglé la France, le mois dernier, sur l’avancée de sa transition énergétique. Les objectifs intermédiaires fixés, notamment en matière d’énergies renouvelables, seraient loin d’être atteints. Effectivement, la France a pour objectif d’atteindre les 30% de mix énergétique en 2030, mais avec seulement 15,2% du mix énergétique en 2015 au lieu des 17% prévus, il semble déjà difficile d’atteindre les 23% fixés pour 2020.


Rédigé par Anys

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !