Les fournisseurs d’électricité vendront-ils bientôt de l’énergie en bouteille ?

électricitéL’innovation ne s’arrête jamais en matière d’énergie. Après l’auto-consommation grâce aux panneaux photovoltaïques ou à l’arrivée des voitures électriques, une nouvelle invention vient bouleverser le domaine de l’énergie. Bonne ou mauvaise nouvelle pour les fournisseurs d’électricité, des scientifiques suédois ont tenté de mettre l’énergie en bouteille pour pouvoir la conserver et… ça marche ! 

► Notre comparatif d’électricité

Les panneaux photovoltaïques ne permettent pas actuellement de conserver une grande quantité d’énergie solaire. Le rendement devient moins bon en cas de mauvais temps et d’intempéries. Des chercheurs suédois de l’Université technologique de Chalmers ont mis au point une molécule permettant de conserver l’énergie solaire pendant 18 ans et de la restituer si besoin.

Comment ça fonctionne ?

Cette conservation de l’électricité verte solaire a été rendue possible grâce à un fluide moléculaire appelé combustible solaire thermique composé d’un mélange de molécules. On y retrouve donc des molécules artificielles de carbone, d’hydrogène et d’azote. Elles ne s’altèrent pas avec le temps et leur sensibilité à la lumière leur permet de capter l’énergie.

Lorsque les molécules sont au contact de l’énergie solaire, elles changent de forme. Concrètement, les liaisons entre les atomes évoluent, ce qui permet « d’emprisonner » l’énergie solaire. Les nouvelles molécules créées – également appelées isomères – restent toutefois formées de ces mêmes atomes qui conservent leur température ambiante sans s’altérer avec le temps.

Pour extraire l’énergie, il est nécessaire de ramener les molécules à leur état initial. Pour ce faire, le fluide sera filtré à travers un catalyseur à base de cobalt. C’est grâce à ce dernier que cette transformation est rendue possible. Pour le moment, la chaleur émise lors de transformations chimiques atteint les 83°C. Les scientifiques ont bon espoir d’atteindre rapidement les 100°C.

Après une centaine de tests sur les toits de l’université, les chercheurs ont indiqué avoir conservé jusqu’à 250 wattheure d’énergie par kilogramme. Ils ajoutent pouvoir la conserver jusqu’à 18 ans. De quoi facilement répartir sa consommation électrique.

Pour l’instant, seulement 5% de l’énergie solaire disponible peuvent être captés. Toutefois, les chercheurs ont déjà été contactés par de multiples entreprises intéressées par le projet.

Il est possible qu’à l’avenir de nouvelles offres d’électricité apparaissent sur le marché en proposant cette innovation.


Rédigé par Anys

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !