Bientôt un label pour les offres d’électricité verte ?

energie verteAujourd’hui, 5% des offres détenues par les consommateurs sont des offres d’électricité verte. Autrement dit, des offres qui proposent la fourniture d’électricité produite par les énergies renouvelables. Afin d’améliorer la transparence de ces offres, l’Agence de l’environnement souhaiterait mettre en place un label spécifique.

► Découvrez notre comparateur d’énergie

18 fournisseurs d’électricité commercialisent aujourd’hui des offres d’électricité verte, et 5% de la consommation française provient d’une offre d’électricité verte, alors même qu’elles n’existaient pas il y a quelques années encore. Cette tendance reflète la volonté des Français de penser à leur impact sur l’environnement. De plus, certaines de ces offres sont moins chères qu’EDF.

L’Ademe demande la mise en place d’un label

C’est afin d’apporter plus de transparence au consommateur que l’Ademe, (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), propose de créer un label. Il s’agirait notamment de différencier les offres « standard » et « premium« . Parmi ces offres premium, l’Ademe distingue trois fournisseurs : ilek, Enercoop et Energie d’Ici.

Greenpeace, il y a quelques semaines, avait publié une étude mettant en avant ces trois fournisseurs d’électricité verte.

Des offres vertes complexesenergie renouvelable

Le fait est que les offres d’électricité peuvent être complexes à comprendre. Toutes les offres ne sont pas aussi vertes qu’elles le prétendent.

Par exemple, ce n’est pas parce qu’un consommateur souscrit une offre d’électricité verte qu’il va forcément consommer uniquement de l’électricité verte chez lui. En effet, il est impossible de distinguer l’origine de l’électricité une fois celle-ci injectée sur le réseau. En revanche, le fournisseur d’électricité promet d’acheter l’équivalent de la consommation annuel du client en électricité verte, et de l’injecter sur le réseau. Même si le foyer n’aura pas forcément consommé cette électricité, elle aura bien été produite et injectée sur le réseau.

Le problème est que certains fournisseurs se contentent d’acheter les « garanties d’origine », un document qui certifie que l’électricité verte a été produite, et de l’électricité classique d’un autre côté.

D’autres, en revanche, achètent bien garanties d’origine et électricité verte chez le même producteur. Certains vont même plus loin en proposant de sélectionner le producteur d’électricité Français auquel le consommateur veut acheter son électricité, comme ilek. 

>> Découvrir l’offre d’ilek

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !