Nouvelle augmentation du prix du gaz de 1,3% en février

prix du gazDès le 1er février, le tarif réglementé du gaz subira une nouvelle augmentation, cette fois de 1,3% en moyenne. Au 1er janvier, déjà, le prix du gaz avait subi une hausse de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel. 

► Trouvez le fournisseur de gaz le moins cher

La CRE, la commission de régulation de l’énergie qui fixe les tarifs réglementés du gaz, a rendu sa copie : le prix du gaz subira une nouvelle hausse de 1,3% en moyenne dès le 1er février. Elle s’appliquera à tous les Français clients de l’offre réglementée chez Engie, le fournisseur historique, soit plusieurs millions de personnes.

La CRE justifie cette augmentation par la hausse des coûts d’approvisionnement d’Engie. « Par rapport au barème en vigueur, applicable depuis le 1er janvier 2018, cette proposition répercute l’évolution du coût d’approvisionnement d’Engie depuis cette date, estimée par le fournisseur à +0,7 euro/MWh« , s’est-elle expliquée.

Plus précisément, la hausse du prix du gaz sera de :

  • 1,4% pour les consommateurs qui se chauffent au gaz
  • 0,8% pour ceux qui utilisent le gaz à la fois pour cuisiner et pour se chauffer
  • 0,4% pour ceux qui n’utilisent le gaz que pour cuisiner

Cette augmentation s’applique alors que les tarifs réglementés de l’énergie (gaz comme électricité) sont en sursit et pourraient bien être supprimés prochainement, laissant ainsi libres Engie et EDF de fixer eux-mêmes tous leurs prix.

Grâce à notre comparateur d’énergie, il est possible d’échapper aux tarifs réglementés en souscrivant chez le fournisseur d’énergie proposant le prix du kWh le moins cher.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !