Recul de la consommation de gaz en France en 2018

gazEn 2018, la consommation de gaz a reculé de 5% par rapport à l’année précédente. Les comportements des consommateurs ne sont cependant pas en cause de cette baisse, mais plutôt la météo et les températures clémentes.

► Découvrez notre comparateur de gaz

Météo clémente et centrales électriques

Le bilan 2018 réalisé par GRTgaz, le gestionnaire du réseau de transport du gaz, a estimer la consommation de gaz en France en baissé de 5% entre 2018 et 2019.

Ce n’est cependant pas le comportement des Français qui a permis cette baisse, mais les températures clémentes. Autre cause : la plus faible utilisation des centrales de production d’électricité qui fonctionnent au gaz. La plus grande disponibilité du parc nucléaire, des barrages ainsi que des éoliennes ont également permis une demande inférieure en gaz.

Les entreprises se mettent au gaz

Malgré cette baisse de la consommation, on remarque que les entreprises qui abandonnent le fioul ou le charbon décident souvent de se mettre au gaz. Résultat, 2,5 Twh ont été consommés dans le cadre d’un changement d’énergie. 

Thierry Trouvé, directeur général de GRTgaz, explique : « Le critère environnemental prime le plus souvent dans la décision. Il faut compter entre un et quatre ans selon les caractéristiques d’un site pour convertir des installations industrielles au gaz. Mais ce qui est le plus important, et qui prend parfois le plus de temps, c’est de prendre la décision de changer de source d’énergie. »

Le biogaz en hausse pour 2019

L’enjeu de 2019 sera de suivre la progression dans le mix énergétique du biogaz. Le biométhane est pour l’heure beaucoup moins développé que l’électricité verte, mais de nombreux projets sont en passe de voir le jour. Fin 2018, la filière biométhane affichait quelque 1,2 Twh de capacité. En 2019, 1,4 Twh de capacité devraient pouvoir voir le jour.

Un objectif de 10% de gaz vert parmi le gaz consommé a été fixé d’ici dix ans, contre 1% actuellement.

De fait, il existe pour l’heure peu d’offres de gaz spécialisées dans le biogaz, au contraire de l’électricité verte. Ces offres peuvent être souscrites quel que soit le compteur de gaz.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !