Tout savoir sur le compteur gaz

compteur gaz11 millions, c’est le nombre de clients ayant souscrit une offre proposée par les fournisseurs de gaz naturel. Autrement dit, près de 20% de la population française détient un compteur gaz chez elle. Comment fonctionnent-ils et à quoi servent-ils ?

► Comparer les offres de gaz

Les différents compteurs de gaz

Le compteur de gaz traditionnel

Propriété du gestionnaire de réseau GRDF, c’est le compteur de gaz le plus présent et utilisé dans les foyers français. compteur gaz

Il enregistre les consommations des utilisateurs grâce à sa chambre volumétrique déformable. À l’heure du numérique et des Smart Cities, il est amené à être remplacé par un nouveau compteur connecté.

Le compteur de gaz connecté Gazpar

Gazpar c’est le nouveau compteur de gaz qui est installé par le gestionnaire de réseau. Intelligent et communicant, il permet de mettre fin aux relèves de compteur faites, jusqu’alors, par GRDF.

Les données collectées sont chiffrées c’est-à-dire qu’elles ne permettent pas d’identifier directement le consommateur. Les adresses, identifiant ou nom, n’y figurent donc pas.

Malgré tout, le compteur de gaz Gazpar présente un avantage majeur : la facturation sur la base de la consommation réelle et non plus estimée.

Gazpar est amené à remplacer le compteur de gaz traditionnel d’ici 2022. L’intervention d’un technicien GRDF reste nécessaire pour procéder à son installation.

Attention, la CNIL indique que « la généralisation des compteurs résulte d’une obligation légale de modernisation des réseaux qui répond à des directives européennes. » Autrement dit, il est interdit de s’opposer à l’installation du compteur de gaz Gazpar.

Le coefficient de conversion

home

Le compteur de gaz indique la consommation en m3 tandis que les factures, elles, indiquent la consommation en kWh. Autrement dit, le compteur de gaz mesure le volume de gaz en m3, tandis que la consommation de gaz sera indiquée en kWh sur la facture. Ce changement d’unité de mesure est possible grâce au coefficient de conversion.

Le coefficient de conversion est fourni par GRDF et permet de déterminer de manière exacte la quantité de gaz consommé. Pour obtenir la consommation en kWh, le calcul est simple : on multiplie le volume en m3 de gaz consommé par le coefficient de conversion. Pour exemple, 1000 kWh correspond à 88m3 de gaz naturel. Notons toutefois que le résultat peut varier en fonction de la nature du gaz.

Bon à savoir : le watt (W) et le kilowatt-heure (kWh) sont deux unités de mesure bien distinctes. Le kWh mesure la consommation de l’appareil alors que le W correspond à la puissance de l’appareil.

La relève des consommations de gaz

Jusqu’à maintenant la relève de la consommation de gaz pouvait se faire de deux manières différentes :

  • Une relève, une a deux fois par an, par les techniciens GRDF 
  • Auto-relève du client, remise au gestionnaire de réseau

Désormais, avec Gazpar, les données sont enregistrées et directement envoyées à GRDF.

relève gaz

Comment faire ?

Pour relever son compteur de gaz, c’est simple, il suffit de noter les cinq premiers chiffres écrits en blanc sur fond noir. La relève sera à envoyer au gestionnaire de réseau qui la transmettra au fournisseur d’énergie.

Les compteurs de gaz traditionnels ne peuvent pas être remis à zéro contrairement aux compteurs connectés. Pour connaître la consommation réelle d’énergie pour une période il faut faire la différence entre les deux derniers index.

Notre conseil :

Pour être plus serein, nous conseillons d’estimer sa consommation de gaz, en faisant régulièrement une relève de son compteur de gaz. Les index de consommation permettent ensuite de calculer sa facture de gaz.

Déménagement et changement de fournisseur

Lors d’un déménagement, il faut tout d’abord contacter son fournisseur de gaz afin de résilier son contrat. Dans ce cas de figure, c’est au consommateur d’effectuer les démarches de résiliation. En effet, le transfert de contrat n’est pas possible car chaque contrat est affilié à un compteur.

Bon à savoir : chaque compteur de gaz a un matricule. C’est ce matricule qui est relié au contrat. En d’autres termes, le contrat étant lié au matricule du compteur, il cesse lors du déménagement du client.

Une relève devra être faite afin de payer sa consommation jusqu’au jour de fin du contrat. Cette démarche permet donc de mettre un terme au contrat et ainsi, de ne plus payer le prix de l’abonnement de gaz. Cela permet également de ne pas payer la consommation des futurs habitants du logement. Une fois la résiliation faite, il faudra donc souscrire un contrat de gaz chez son futur fournisseur.

► Découvrir notre comparateur de fournisseurs de gaz

contact

En revanche, en cas de changement de fournisseur, c’est le nouveau fournisseur qui s’occupera de résilier l’ancien contrat.

Lors de l’ouverture d’un compteur gaz, une relève dudit compteur peut être demandée. Une relève peut également être demandée en cas d’absence lors du passage du technicien GRDF.

Trouver le fournisseur de gaz le moins cher

Il existe diverses offres de gaz. Les prix des offres peuvent être fixes, c’est-à-dire ne pas évoluer pendant 1, 2 ou 3 ans. D’autres fournisseurs préfèrent proposer des offres à prix libres, définis par le fournisseur, ou indexés sur le tarif réglementé du gaz.

L’offre Total Spring Gaz indexé est la moins chère du marché.

► Découvrir l’offre de Total Spring

Bon à savoir : en raison des différentes zones tarifaires de gaz, les prix peuvent varier en fonction du lieu de résidence.
Offre de gazConsommation annuelle ZoneAbonnement TTC / anPrix du kWh TTC

Prix indexé
B0
> 1 et < 6 kWh
Toutes les zones109,68€0,0777€
B1
> 6 kWh et < 30 000 kWh
Zone 1249,60€0,0577€

Online
B0
> 1 et < 6 kWh
Toutes les zones109,92€0,0777€
B1
> 6 kWh et < 30 000 kWh
Zone 1250,08€0,0577€

Vattenfall
B0
> 1 et < 6 kWh
Toutes les zones112,17€0,0777€
B1
> 6 kWh et < 30 000 kWh
Zone 1257,88€0,0577€
Tarif au 1er mars 2019