Prix du gaz en chute libre : une surproduction mondiale

gazLe prix du gaz s’effondre un peu partout dans le monde. Cette dégringolade s’explique en grande partie par les productions de gaz de schiste américaines, exportées massivement en Europe et ailleurs à bas prix. Conséquence ? Cette surproduction pourrait accélérer la fin du charbon. 

► Accéder à notre comparatif de gaz

De nouveaux sites de production

La surproduction de gaz que l’on connait au niveau mondial est en partie due à l’apparition de nouveaux sites de production. De 2018 à 2019, on constate également que les usines de liquéfaction du gaz se sont multipliées aux USA, en Australie et en Russie.

Pour les Français qui paieront leur gaz moins cher, c’est plutôt une bonne nouvelle. Ils verront d’ailleurs leur facture de gaz baisser de 3,3% en moyenne à partir du 1er février 2020, contrairement au prix de l’électricité qui, lui, augmente de 2,4%.

Un hiver particulièrement doux

Alors que nous sommes dans une période où nous consommons d’habitude davantage de gaz pour nous chauffer, les besoins ne sont pas si importants cette année. L’hiver est particulièrement doux, notamment aux États-Unis, ce qui a entraîné une baisse des cours du gaz. Il faudra d’ailleurs atteindre 2021 pour que soit écoulée toute la production disponible à ce jour.

La fin du charbon ?

Plus le tarif du gaz est bon marché, plus il devient intéressant pour produire de l’électricité, et cela au détriment du charbon, moins rentable. Certains y voient déjà la fin du charbon en Europe.

Pour le président directeur général d’Engie Bénélux, Philippe Van Troeye, « un gaz naturel qui est bon marché va effectivement favoriser que, pour la production électrique, on va progressivement remplacer le charbon par le gaz, ce qui n’a quand même pas toujours été le cas pendant ces 10 dernières années. On a observé depuis 2008 des périodes très longues où le gaz n’était pas concurrentiel pour produire de l’électricité dans les marchés européens. Donc cela donne le signal que ça va peut-être être possible ». 


Rédigé par Noémie

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !