Linky : les particuliers peuvent mesurer les émissions du compteur électrique

compteur linkyUn communiqué de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) annonce que les particuliers peuvent faire mesurer les émissions de leur compteur Linky. Le compteur communicant est en effet soupçonné d’émettre des ondes électromagnétiques nocives.

► Découvrir les fournisseurs d’électricité

Le compteur Linky doit d’ici 2021 remplacer tous les anciens compteurs électriques. Ce compteur intelligent et communiquant doit permettre au gestionnaire du réseau d’électricité, Enedis, d’avoir accès à la consommation électrique du consommateur, via des relevés automatiques. Si en théorie, le compteur Linky est censé ravir les consommateurs, car il peut leur permettre de réduire leur facture d’électricité en maîtrisant mieux leur consommation, en pratique de nombreux particuliers ont refusé son installation.

Note : pour réaliser des économies, nous conseillons plutôt de choisir un fournisseur d’électricité proposer un prix du kWh attractif.

La cause de ce refus ? les émissions électromagnétiques qu’émet le compteur. En effet, le Linky communique les données via des courants porteurs en ligne (CPL). Si la technologie CPL est utilisée depuis de nombreuses années, les opposants au Linky sont convaincus de sa nocivité.

Ainsi, pour rassurer les consommateurs, l’Agence nationale des fréquences a annoncé que les particuliers qui le souhaitent peuvent faire mesurer gratuitement, par un organisme habilité, l’émission d’ondes électromagnétiques de leur compteur communicant. La demande de mesure peut se faire via le site de l’ANFR.


Rédigé par Sophie

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !