Compteur électrique – Relevés, index, PDL et consommation

compteur électriqueLa quasi-totalité des foyers sont équipés d’un compteur électrique, que ce soit un compteur mécanique, électronique ou intelligent (Linky). Le compteur sert notamment à mesurer la consommation électrique d’un ménage. Il existe cependant plusieurs types de compteurs, et plusieurs puissances. Comment fonctionne le compteur ? Comment le relever ? Que faire en cas de panne ?

► Découvrez notre comparateur d’énergie

Compteur électrique : mesure de la consommation électrique

35 millions de foyers et d’entreprises en France possèdent un compteur électrique. Il en existe trois types :Compteur Linky

  • Compteur mécanique : les compteurs bleus, dotés d’un disque métallique
  • Electronique : les compteurs blancs, un peu plus récents, disposant d’un écran digital
  • Linky : les compteurs verts, les plus récents, actuellement en cours d’installation dans toute la France par Enedis, le gestionnaire de réseau

Le compteur électrique a toujours le même objectif : mesurer la consommation électrique du foyer. Selon l’option tarifaire choisie par le consommateur, la mesure peut différencier les heures creuses des heures pleines.

Tous les compteurs appartiennent aux collectivités mais leur maintenance et leur installation sont assurées par Enedis. EDF et les autres fournisseurs d’énergie ne jouent qu’un rôle d’intermédiaire auprès du consommateur, les compteurs ne leur appartiennent pas et ils ne sont pas habilités à intervenir directement en cas de panne.

Où se trouve mon compteur électrique ?

Une grande partie des compteurs électriques sont situés au sein même de l’habitation, dans le garage, l’entrée ou la cave. Dans ce cas, il est facilement repérable et identifiable, mais le consommateur peut demander au propriétaire du logement ou au vendeur où celui-ci se trouve lors du déménagement.

Dans de plus rares cas, il est possible que le compteur soit situé à l’extérieur du logement. C’est notamment le cas dans les immeubles. Le compteur peut être situé dans un local technique. Il est alors important de bien identifier son propre compteur et ne pas se tromper avec celui du voisin.

Bien identifier son compteur électrique dépend de sa situation :

  • Le consommateur a déjà souscrit chez un fournisseur d’énergie : le numéro du compteur se trouve sur la dernière facture d’électricité. Il suffit de relever ce numéro et de le comparer à celui du compteur pour trouver le bon.
  • Le consommateur n’a pas souscrit chez un fournisseur : il faut alors se munir de toutes les informations disponibles et contacter le fournisseur chez qui le client souhaite souscrire pour que celui-ci trouve le numéro du compteur. Le client doit fournir son adresse postale précise et, si possible, le nom de l’ancien occupant.

► Trouver le fournisseur d’électricité le moins cher

Fonctionnement du compteur

Mettre le compteur à son nom

Lors de la mise en service de l’électricité suite à un déménagement, il est nécessaire de mettre son compteur électrique à son nom. Cette manipulation permet au fournisseur d’électricité d’associer le compteur avec le logement et le consommateur, et le facturer en conséquence.

La mise en service s’effectue directement auprès du fournisseur lors de la souscription. Une fois l’inscription achevée, c’est le fournisseur qui contactera Enedis pour l’informer du changement. Si l’électricité a été coupée, un technicien Enedis se déplacera dans un délai de cinq jours ouvrés pour la remettre.

Note : la mise en service est toujours payante, même si l’électricité n’est pas coupée et que le technicien n’a pas besoin de se déplacer. Les frais de mise en service d’un compteur sont identiques chez tous les fournisseurs car c’est Enedis qui les facturent, et non les fournisseurs eux-mêmes.

Lors du déménagement, il est important de penser à la fermeture du compteur électrique en résiliant l’offre.

Relever son compteur électrique

Lors de la souscription, puis plus tard, en cas de changement de fournisseur, ou tout simplement pour connaître sa consommation, le client peut avoir besoin de relever les index de son compteur électrique.

Pour cela, rien de plus simple, il suffit de noter les index qui sont affichés sur l’écran du compteur. Attention à ne pas se tromper car communiquer les mauvais index peut amener à des erreurs de facturation.

Trouver son PDL

Le PDL, Point de Livraison, est notamment demandé lors du changement de fournisseur ou du déménagement. C’est un numéro très important qui permet d’identifier le logement. Il ne faut pas le confondre avec le numéro du compteur : si le numéro du compteur électrique peut changer lorsque le compteur est remplacé, le PDL, lui, reste toujours le même. Dans un immeuble, chaque logement aura un PDL différent.

Il faut différencier deux situations pour trouver son PDL :

  • Le foyer est déjà client d’un fournisseur : le PDL se trouve sur la dernière facture d’électricité.
  • Le foyer n’est pas encore client : il faut alors contacter un fournisseur d’électricité. À partir de l’adresse postale, le numéro du logement ou encore du nom de l’ancien occupant, le fournisseur peut retrouver le PDL.
  • Un compteur Linky est installé : il suffit de cliquer plusieurs fois sur le bouton « + » jusqu’à atteindre l’écran PRM, pour Point Référence et Mesure, le nouveau nom utilisé pour désigner le PDL.

Changer la puissance de son compteur électrique

Tous les compteurs n’ont pas la même puissance électrique. La puissance du compteur est exprimée en kVa. Il existe ainsi des compteurs 3 kVa, 6 kVa, 9 kVa, et ce jusqu’à 36 kVa.compteur d'électricité

La plupart des foyers possèdent un compteur 6 kVa. Généralement, les particuliers peuvent posséder un compteur 9 kVa ou 12 kVa, mais les puissances supérieures sont généralement utilisées par les grandes entreprises dont les besoins sont élevés.

Il est important de bien choisir la puissance de son compteur électrique, car le prix de l’abonnement et du kWh évolue en fonction de cette puissance. De même, si elle n’est pas suffisante, cela peut faire sauter les plombs. Si la puissance ne convient pas, il est alors possible de changer la puissance du compteur électrique. Les démarches changent en fonction du compteur :

  • Compteur mécanique : il est nécessaire de changer le compteur, une opération coûteuse si elle est demandée par le consommateur. Mieux vaut aujourd’hui attendre qu’Enedis se charge d’installer un compteur Linky.
  • Compteur électronique : un technicien doit se déplacer. Le coût de l’opération va de 36€ à 266€ environ en fonction de la demande et du délai d’intervention.
  • Linky : l’opération est gratuite est peut être effectuée à distance sous 24h.

Dans tous les cas, le client doit contacter son fournisseur d’électricité et non Enedis directement.

Changer l’option tarifaire

Autre démarche possible : le changement de l’option tarifaire du compteur électrique. Il existe deux options : tarif de base ou heures pleines / heures creuses. 

Comme pour le changement de la puissance du compteur électrique, le compteur mécanique doit être remplacé pour pouvoir changer l’option tarifaire. Dans le cas du compteur électronique, un technicien doit se déplacer. Seul le compteur Linky permet de réaliser l’opération gratuitement et à distance.

Que faire en cas de panne ?

Il peut arriver que le consommateur remarque un dysfonctionnement du compteur électrique. Ce peut être un index du compteur différent du précédent relevé, une augmentation soudaine et inexpliquée de la consommation, une suspicion de fraude ou encore simplement un compteur qui ne fonctionne plus.

Dans ce cas, le client doit absolument ne rien faire lui-même et ne pas toucher au compteur. Seuls les techniciens d’Enedis sont habilités à opérer.

La meilleure solution est de contacter son fournisseur d’électricité qui signalera le problème à Enedis. Si le technicien se déplace et qu’il y a effectivement un dysfonctionnement, alors l’opération gratuite. Si, en revanche, il n’identifie aucun problème, le déplacement sera facturé.