Tarif de base électricité – Fonctionnement de l’option tarifaire

Tarif de baseLe tarif de base est l’option tarifaire la plus simple : le consommateur bénéficie d’un prix du kWh identique quelle que soit l’heure de la journée. Tous les fournisseurs commercialisent le tarif de l’électricité de base, mais pas au même prix : de nombreux fournisseurs sont moins chers qu’EDF.

► Découvrez notre comparateur d’énergie

Tarif de base : qu’est-ce que c’est ?

Un prix du kWh constant toute la journée

Lors de la souscription à son offre d’électricité, le consommateur peut choisir son option tarifaire : tarif de basetarif de base ou heures pleines / heures creuses.

Environ la moitié des foyers décident de choisir le tarif de base. Le principe de ce tarif est simple : quel que soit le jour ou l’heure de la journée, le prix du kWh facturé au consommateur est toujours le même. Qu’il fasse tourner sa machine à laver le soir, en journée ou le matin ne change rien, l’électricité consommée sera au même prix.

L’abonnement mensuel, lui, est moins cher que dans le cas de l’option heures pleines / heures creuses.

Le tarif de base est accessible pour tous les types de compteurs électriques (bleus, blancs, Linky) et pour toutes les puissances (3kVa, 6kVa…).

Note : le prix du kWh n’est pas le seul à élément à prendre en compte pour calculer sa facture d’électricité. Il faut également l’additionner à l’abonnement mensuel.

Un prix évolutif en fonction du compteur

Si le prix du kWh du tarif de base est identique quelle que soit l’heure de la journée, il évolue cependant en fonction de la puissance du compteur électrique. Comme on l’a vu, un compteur peut être de puissance différente : 3kVa, 6kVa… jusqu’à 12 kVa en général pour les clients particuliers.

La puissance ne plafonne pas le nombre de kWh consommés par an, mais en même temps. Autrement dit, plus un compteur est puissant, plus il pourra permettre de consommer d’électricité en parallèle. Les foyers qui utilisent plusieurs appareils électriques énergivores en même temps (télévision, lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle…) devront souscrire une puissance plus élevée pour éviter que les plombs ne sautent.

Plus la puissance du compteur électrique est élevée, plus le prix du kWh et de l’abonnement est cher.

Bon à savoir : changer de puissance, si elle est trop élevée, peut ainsi permettre de réduire sa facture d’électricité.

Les prix du tarif de base

Tous les fournisseurs d’électricité, et pas seulement EDF, commercialisent aujourd’hui le tarif de base. Si le principe reste le même (le prix du kWh est toujours identique dans la durée) en revanche, le tarif est différent. En effet, certains fournisseurs sont moins chers que d’autres.

Voici, ci-dessous, le tarif de base facturé par plusieurs fournisseurs.

FournisseurPuissance du
compteur électrique
prix du kWh,
tarif de base
Abonnement mensuel 
electricité verte pas cher

Offre online 100% green
3kVa0,1315€7,66€► Simuler ses
économies
6kVa0,1315€9,21€
9kVa0,1330€10,86€
12kVa0,1330€12,58€


Offre online
3kVa0,1338€7,66€► Simuler ses
économies
6kVa0,1338€9,21€
9kVa0,1352€10,86€
12kVa0,1352€12,58€


Offre 1 an fixe
3kVa0,1344€7,67€► Simuler ses
économies
6kVa0,1344€9,22€
9kVa0,1358€10,88€
12kVa0,1358€12,59€
EDF

Tarif réglementé
3kVa0,1452€7,66€► Simuler ses
économies
6kVa0,1452€9,21€
9kVa0,1469€10,86€
12kVa0,1469€12,58€

 

Les tarifs sont à date de janvier 2019.

Surprise, EDF arrive en dernière place. C’est le fournisseur d’électricité le plus cher de notre sélection.

Il faut dire que les clients EDF ont généralement souscrit au tarif réglementé de l’électricité. C’est un tarif fixé par les pouvoirs publics en fonction de nombreux critères. Il évolue une à deux fois par an. EDF n’a donc lui-même aucune latitude de baisse ou d’augmentation de ce tarif, qu’on appelle aussi le tarif bleu.

Suite à l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence, en 2007, de nouveaux fournisseurs ont cependant fait leur apparition. Or, ceux-ci ne sont pas soumis au tarif réglementé. Ils peuvent proposer les prix de leur choix, que l’on appelle des offres à tarif de marché de l’électricité. La plupart proposent ainsi des tarifs moins élevés que ceux d’EDF.

Simulation d’économies : exemple

Mint Energie, le fournisseur le moins cher, commercialise ainsi un tarif de base entre 0,1315€ et 0,1330€ le kWh, tandis que celui d’EDF est entre 0,1452€ et 0,1469€.

>> Retrouvez notre avis Mint Energie

Si l’écart semble faible, on réalise en faisant le calcul que souscrire chez Mint Energie peut permettre de réaliser plusieurs dizaines d’euros d’économies par an. Nous avons pris un exemple avec un foyer consommant 10 000kWh par an et possédant un compteur 6kVa, qui est le compteur le plus courant.

FournisseurAbonnementPrix du kWhFacture totale
Economies possibles137€
electricité verte pas cher9,21*12 = 110,52€0,1315*10 000 = 1 315€1 425,52€
EDF9,21*12 = 110,52€0,1452*10 000 = 1 452€1 562,52€

 

Dans ce cas de figure, souscrire un contrat d’électricité chez Mint Energie permettrait donc à ce foyer d‘économiser 137€ par an.

► Simuler ses propres économies chez Mint Energie

L’option heures pleines / heures creuses, l’alternative

Le tarif de base est la première alternative de l’option tarifaire. Il en existe une autre : l’option heures pleines et heures creuses.

Le fonctionnement est inverse à celui du tarif de base. Le prix du kWh est différent en fonction de l’heure de la journée. On distingue les heures creuses (plage horaire de huit heures pendant la nuit) et les heures pleines (le reste de la journée). Le tarif en heures creuses est 25% moins cher que le tarif de base. Cette formule est censée inciter les ménages à consommer davantage pendant les heures où la demande en électricité est plus faible.

En revanche, le prix du kWh appliqué pendant les heures pleines est 10% plus élevé que le tarif de base.

Le prix de l’abonnement est aussi plus coûteux que pour le tarif de base.

Quelle option tarifaire est la plus avantageuse ?

Le tarif de base permet d’obtenir un prix identique toute la journée. Avec l’option heures pleines / heures creuses, le prix est moins élevé pendant la nuit. Mais quelle option permet d’obtenir de l’électricité pas cher ? Comment choisir ?

Avant de se décider, il faut d’abord connaître ses habitudes de consommation. Le client peut se référer à sa facture pour savoir combien il a consommé pendant l’année, ou se connecter sur l’espace client de son fournisseur d’électricité. Il y retrouve normalement les derniers relevés effectués par Enedis.

  • Tarif de base : le tarif de base est souvent conseillé à ceux qui ne consomment pas beaucoup pendant la nuit et qui ne peuvent pas programmer d’appareils électriques pendant la nuit. Par exemple, ceux qui n’ont pas de chauffe-eau électrique, de sèche-linge ou de lave-vaisselle.
  • Heures pleines / heures creuses : inversement, ceux pour qui l’option heures pleines / heures creuses est plus avantageuse sont ceux qui peuvent programmer un certain nombre d’appareils pendant les heures creuses.

Selon le calcul réalisé dans notre article tarif base ou heures pleines / heures creuses, il est nécessaire de consommer au moins 50% de son électricité pendant les heures creuses pour qu’elle soit rentable.

Comment changer d’option tarifaire ?

Il est tout à fait possible de changer d’option tarifaire si le consommateur réalise que sa consommation a changé, ou que l’option qu’il possède n’est pas la plus avantageuse pour lui.

Il faut pour cela contacter son fournisseur d’électricité, qui demandera lui-même à Enedis d’effectuer la modification. Le changement d’option tarifaire est payant pour les compteurs blancs et bleus. Il coûte 55,33€ TTC si l’opération est réalisée sous dix jours. Il est cependant nécessaire qu’un technicien se déplace. Un rendez-vous devra être fixé avec le consommateur si le compteur se situe dans le logement.

Avec les compteurs Linky, l’opération est gratuite et peut être effectuée à distance sous 24h.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !