Facture électricité – Calculer et comprendre sa facture et les tarifs

facture d'électricitéLa facture d’électricité diffère légèrement selon le fournisseur d’électricité dans sa mise en page. En revanche, elle contient les mêmes informations, comme les références clients, les tarifs de l’électricité ou encore la consommation du foyer. Retrouvez tous les éléments qui composent une facture d’électricité mais aussi comment la calculer ou la réduire.

► Découvrez notre comparateur d’énergie

SOMMAIRE


Facture mensuelle ou bimestrielle

La plupart des fournisseurs d’électricité proposent aux clients deux rythmes de facturation : mensuelle ou bimestrielle. facture électricité

S’il s’agit d’une facture mensuelle, le fournisseur établit lors de la souscription un échéancier en fonction de l’estimation de la consommation électrique du foyer. Le client paiera chaque mois un montant identique, quelle que soit sa consommation. Au terme de l’année écoulée, le fournisseur établira enfin une facture de régulation, créditrice ou débitrice, en fonction de la consommation réelle. Bien estimer sa facture d’électricité est important pour éviter que cette régulation soit trop élevée. Et surtout, il est important d’obtenir le prix du kWh le moins cher.

S’il s’agit d’une facture bimestrielle, alors la facture est établie tous les deux mois. Elle peut être établie en fonction d’une consommation estimée mais, le plus souvent, le paiement se fait sur la consommation en temps réel. Le client se charge lui-même de relever ses index de consommation sur son compteur électrique (sauf dans le cas du compteur Linky, qui transmet les informations automatiquement) tous les deux mois. Une facture est alors établie en conséquence. Tous les semestres, un technicien Enedis se déplace pour vérifier que la consommation indiquée est bien la bonne.

Note : une facture d’électricité mensuelle permet de lisser les paiements sur une année. Dans le cas d’une facture en temps réel, alors le client paiera bien davantage l’hiver, quand il consomme plus, que durant l’été.

Mint Energie, fournisseur d’électricité le moins chermint énergie

Mint Energie est actuellement le fournisseur d’énergie qui propose l’électricité la moins chère, avec un prix du kWh hors taxes 12% moins cher que celui d’EDF.

>> Simuler ses économies avec Mint Energie


Les éléments qui composent une facture d’électricité

La mise en page d’une facture d’électricité, l’organisation des informations et les couleurs peuvent changer en fonction du fournisseur d’énergie. En revanche, les éléments présents sont toujours les mêmes et permettent de compare le prix de l’électricité.

Voici un exemple anonymisé avec une facture Direct Energie (cliquez sur l’image pour agrandir) :

facture électricitéfacture électricité

Les références client

Les références client, généralement indiquées au début de la facture, indiquent les informations liées à l’adresse de consommation du client :

  • Numéro client
  • Nom du client
  • Lieu de consommation : il s’agit de l’adresse postale, qui peut être différente de l’adresse de facture (en cas de résidence secondaire par exemple)
  • Le point de livraison (PDL) : c’est un numéro à 14 chiffres qui sert d’identification précise du logement. Il ne change jamais. Lors d’un déménagement, il faut que l’ancien occupant communique le PDL au nouveau locataire.
  • Le numéro du compteur : c’est le numéro de série du compteur, qui est gravé dessus. Contrairement au PDL, le numéro du compteur change quand le compteur lui-même est remplacé.

Les moyens de contact du fournisseur

facture électricité contact

La facture d’électricité reprend également toujours les différents moyens de contact du fournisseur, avec par exemple :

  • Le numéro de téléphone, avec le tarif et les plages horaires
  • L’adresse postale
  • Une adresse mail
  • L’adresse du site internet

Le montant de la facture d’électricité

facture électricité

En première page figure également le montant dont devra s’acquitter le client. S’il a opté pour la mensualisation, alors ce montant doit être identique tous les mois.

Si le foyer a opté pour le relevé du compteur, alors la facture devra tenir compte des index de consommation communiqués. C’est sur cette base qu’est calculée la facture d’électricité.

On trouve également un rappel de la facture précédente, au cas où le consommateur aurait des impayés.

Les caractéristiques de l’offre

La facture reprend aussi les caractéristiques de l’offre à laquelle le consommateur a souscrit. Elle détaille notamment :

  • Le nom de l’offre d’électricité (ici, offre classique Direct Energie)
  • La puissance du compteur : ici compteur 6 kVa, qui la puissance de compteur la plus courante en France
  • L’option tarifaire : base ou heures pleines / heures creuses
  • La consommation annuelle de référence, estimée lors de la souscription

facture électricité

Le détail de la consommation

La partie la plus complexe de la facture d’électricité est celle qui détaille la consommation électrique du foyer. Avec Direct Energie, cette information se trouve en deuxième page.

On distingue deux parties : l’abonnement et la consommation, le tout hors taxes.

facture électricité

D’un côté, l’abonnement correspond à la partie fixe de la facture d’électricité. Il varie uniquement selon la puissance du compteur d’électricité. Plus le compteur est puissant, plus l’abonnement coûte cher. Ensuite, à moins d’une évolution des tarifs de l’électricité, le prix de l’abonnement reste le même. Le client devra s’acquitter du prix de l’abonnement même s’il ne consomme rien.

La consommation correspond au nombre de kWh consommés par le client auquel. Ici, on remarque deux périodes, du 21/08 au 10/10, puis du 11/10 au 20/10. La raison est simple : le compteur a été remplacé par un compteur Linky entre temps. Les relevés sont donc différents, ainsi que le numéro du compteur.

On retrouve :facture d'électricité

  • les plages horaires des heures creuses
  • les relevés Enedis au début et à la fin de la période donnée
  • La différence entre les index de début et de fin de période
  • La consommation en kWh pendant la période écoulée
  • le prix du kWh
  • Le calcul hors taxes, réalisé avec l’opération suivante : nombre de kWh * prix du kWh

Note : si le foyer, comme la majorité des clients, a opté pour la mensualisation, alors sa consommation est identique sur toutes les factures d’électricité. Ce n’est que sur la facture de régularisation, à la fin de l’année, qu’il aura accès à sa consommation réelle. Rien ne l’empêche cependant d’aller voir de lui-même ses index de consommation sur son compteur pour vérifier qu’il ne surconsomme pas. Dans le cas d’un compteur Linky, il est possible de trouver une courbe de consommation dans son espace sécurisé sur internet.

Le montant des taxes

Les taxes appliquées sur les factures d’électricité sont identiques quel que soit le fournisseur. Elles sont fixées par les pouvoirs publics. La facture en distingue trois :

  • La contribution au service public de l’électricité, pour financer les surcoûts d’acheminement ou le chèque énergie
  • La contribution tradition d’acheminement, afin de financer l’assurance vieillesse des personnels de l’industrie de l’électricité et du gaz
  • Et la taxe sur la consommation finale d’électricité, qui est fixée par la commune et les départements

La facture d’électricité indique également le montant de la TVA puis la facture finale.

facture électricité taxes

Les modalités de paiement

Dernière partie de la facture d’électricité : les modalités de paiement. Ceux-ci sont fixés lors de l’inscription du client. En fonction du fournisseur et de l’offre choisie, le client a plusieurs choix : le prélèvement automatique, le virement, le chèque ou encore les espèces. En grande majorité, les Français optent généralement pour le prélèvement automatique, comme c’est le cas sur cette facture, car cela évite d’oublier de payer.

facture électricité


Quand et comment payer sa facture d’électricité

Le client a donc le choix entre plusieurs possibilités pour payer sa facture d’électricité, comme le prélèvement automatique, le virement, le chèque ou encore les espèces.

Dans le cas du prélèvement automatique, le consommateur n’a rien à faire. Le montant de sa facture d’électricité sera prélevé automatiquement selon la date prévue par le contrat.

En revanche, s’il s’agit d’un virement, d’un chèque ou d’un paiement en espèce, le client doit penser à effectuer le paiement en temps et en heure, selon les modalités communiquées lors de la souscription.

Attention, tous les fournisseurs ne proposent pas forcément l’ensemble des moyens de paiement.


Estimer et calculer sa facture d’électricité

Calculer sa facture d’électricité

Que ce soit pour vérifier le montant de la facture ou pour l’estimer à l’avance, le consommateur doit savoir comment calculer sa facture d’électricité.

Le calcul de la facture est relativement simple. Tout d’abord, il faut calculer séparément l’abonnement et le prix du kWh.

  • Calculer l’abonnement : prix de l’abonnement (indiqué sur la facture) * 12
  • Calculer la consommation : prix du kWh TTC * nombre de kWh consommés
  • TOTAL : consommation + prix de l’abonnement

Et voilà, le tour est joué.

Pour calculer sa facture, il faut cependant d’abord connaître sa consommation. Un client peut s’appuyer sur ses index de l’année précédente ou, s’il déménage dans un nouveau logement, estimer sa consommation électrique.

Estimer sa facture d’électricité

Estimer sa consommation n’est cependant pas chose aisée. De très nombreux facteurs doivent entrer en compte, depuis la surface du logement, son isolation, le nombre d’habitants aux habitudes de consommation du foyer en passant par les appareils électriques utilisés. S’il existe des tableaux d’équivalence de consommation électrique moyenne, l’estimation reste très complexe. Il suffit pour le prouver de réaliser une estimation chez deux fournisseurs d’électricité différents : il y a de grandes chances pour que ceux-ci n’indiquent pas du tout le même résultat.

Pour en savoir plus, nous avons rédigé un article dédié pour estimer sa consommation électrique.

Bon à savoir : si l’on en croit les chiffres de l’observatoire de l’énergie, la consommation moyenne électrique des Français se situe entre 4 000 et 5 000 kWh par an. Ce chiffre doit cependant être nuancé. Un foyer qui n’utilise l’électricité que pour ses appareils consommera beaucoup moins qu’un ménage tout électrique (chauffage, eau chaude…).

Comment réduire sa facture d’électricité ?

La facture d’électricité représente un budget conséquent pour un foyer. Parvenir à réduire sa facture d’électricité représente donc un enjeu important. S’il n’est évidemment pas possible de trouver une offre gratuite, il existe cependant des alternatives.

Actuellement, la grande majorité des Français sont clients d‘EDF, et plus particulièrement de l’offre à tarif réglementé d’électricité. Or, il s’agit tout bonnement d’une des offres les plus chères. Plusieurs actions peuvent être menées pour réduire sa facture électrique et obtenir de l’électricité pas cher :

  • Changer de fournisseur d’électricité. Les fournisseurs alternatifs commercialisent des offres jusqu’à 12% fois moins chères qu’ EDF. Le consommateur peut alors économiser plus d’une centaine d’euros par an.

Mint Energie, fournisseur d’électricité le moins chermint énergie

Mint Energie est actuellement le fournisseur d’électricité pas cher par définition, avec un prix du kWh hors taxes 12% moins cher que celui des tarifs EDF.

>> Simuler ses économies avec Mint Energie

  • Mieux isoler son logement. L’isolation du logement impacte énormément la consommation, notamment en matière de chauffage. Si l’habitation est mal isolée, la première solution pour réduire sa facture EDF est de réaliser quelques travaux, comme changer les fenêtres. On peut aussi se contenter d’ajouter des joints d’isolation et des rideaux épais pour éviter la propagation du froid.
  • Réduire sa consommation électrique. Réduire sa consommation d’électricité équivaut à réduire sa facture. Pour cela, il faut essentiellement changer ses habitudes de consommation, comme baisser légèrement la température de ses radiateurs ou du chauffe-eau, débrancher les appareils électriques qui restent en veille ou les programmer pendant les heures creuses.

Facture d’électricité trop élevée : que faire ?

Il peut arriver que le consommateur ait une mauvaise surprise et reçoive une facture d’électricité de 500 euros, voire plus. Cela peut se produire dans deux cas de figure : en cas de facture en temps réel, suite à une surconsommation, ou lors de la réception de la facture de régulation.

Il peut y avoir plusieurs explications à une facture d’électricité trop élevée :

  • La consommation était sous-estimée. Comme on l’a vu, bien estimer la consommation est difficile, il est donc possible que le fournisseur ait mal estimé la consommation. Le client peut alors devoir faire face à une facture de régulation élevée. Il n’y a malheureusement pas d’autres solutions que de payer.
  • Il y a une erreur dans les index. L’erreur est humaine ! Il peut arriver que, lors du relevé, le technicien Enedis se trompe ou qu’un chiffre soit mal recopié. En cas de facture d’électricité importante, le consommateur doit donc d’abord vérifier que ses index correspondent bien à ceux affichés par le compteur.
  • Le client a surconsommé. Les habitudes du foyer ont peut-être changé, avec de nouveaux appareils électriques, une personne qui loge dans la maison toute la journée plutôt qu’uniquement le soir, un radiateur gardé à une température importante… tout ceci peut amener à la surconsommation.
  • Un dysfonctionnement de l’installation électrique, si celle-ci est ancienne.
  • Un dysfonctionnement du compteur électrique. Nous conseillons au consommateur de faire particulièrement attention lors du changement de compteur pour passer à Linky, par exemple, car il est possible qu’il y ait des erreurs de branchement.
  • Ce n’est pas le bon PDL. Lors de la souscription chez un nouveau fournisseur, il est possible que celui-ci se soit trompé dans le PDL.

Le consommateur peut décider de contester sa facture d’électricité en le contactant.