Frais mise en service compteur électrique ou gaz : démarches, tarifs, délais

Frais mise en service compteur Souscrire un contrat d’électricité ou de gaz peut impliquer l’ouverture d’un compteur, mais cela implique surtout des frais mise en service compteur. Nous détaillons quels cas il faut ouvrir un compteur électrique, ou de gaz, et combien sont facturés les frais mise en service compteur.

► Comparer les fournisseurs d’énergie

Lors d’un déménagement ou d’un emménagement, la mise en service de l’électricité ou du gaz, voir l’ouverture du compteur, est une des démarches à effectuer. S’il se peut que l’électricité ou le gaz ne soit pas coupé lors d’un déménagement, et qu’il n’y ait pas besoin d’ouvrir le compteur, le client devra tout de même payer des frais mise en service compteur.

Il faut savoir que les frais de mise en service du compteur sont les mêmes, peu importe le fournisseur de gaz ou d’électricité choisi. En effet, ce sont les gestionnaires des réseaux de l’électricité et du gaz, Enedis et GRDF, qui facturent ces frais.

Frais mise en service compteur électrique

Lors d’un déménagement

frais mise en service compteurIl n’est pas obligatoire d’ouvrir un compteur électrique si ce dernier est toujours ouvert lors de l’entrée dans le logement. En effet, dans le cas d’un déménagement par exemple, c’est le gestionnaire du réseau électrique, Enedis, qui détermine s’il faut procéder à la fermeture du compteur électrique ou non. En général, le compteur électrique est fermé si le logement reste inhabité plus de 2 semaines. Il faut alors payer des frais de mise en service du compteur. Le prix peut varier selon la rapidité de l’ouverture du compteur. Plus c’est urgent, plus c’est cher (mise en service standard, express ou urgente).

Un rendez-vous est alors fixé par Enedis afin qu’un technicien se déplace au domicile le jour convenu. Attention ! si le rendez-vous est manqué par le client, Enedis facture des frais supplémentaires. Il faudra également par la suite reprendre un rendez-vous. Même si le compteur est à l’extérieur, le client doit tout de même être présent à son domicile.

En général, il faut compter 5 jours ouvrés pour l’ouverture d’un compteur d’électricité. Ce délai peut varier en fonction de la période. Par exemple, lors des vacances et à la rentrée, en août et septembre, le délai peut-être plus long car il y a plus de déménagements. Il est toujours possible en cas d’urgence de demander l’intervention d’un technicien dans les 24/48 heures. Mais il faudra alors s’acquitter de frais plus onéreux.

Selon qu’il s’agisse d’un compteur électrique ou de gaz, le client doit fournir le PCE ou PDL lors de la souscription.

Cependant, si le logement est rapidement habité, le compteur n’a alors pas besoin d’être fermé et il suffit tout simplement d’associer un contrat à son nom à ce compteur. Même si il n’y a donc pas besoin qu’un technicien se déplace, le client devra tout de même payer des frais mise en service compteur. Ces frais sont les mêmes, peu importe le fournisseur d’électricité choisi (EDF, Engie ou un autre fournisseur d’énergie alternatif).

PrestationDélaisPrix
Mise en service d'un logement déjà raccordé au réseau de distribution électrique
Intervention sous 5 jours ouvrés21,23€
Mise en service express d'un logement déjà raccordé au réseau de distribution électrique
Intervention express sous 2 jours58,57€
Mise en service urgente d'un logement déjà raccordé au réseau de distribution électrique
Intervention urgente sous 24 heures150,39€
Première mise en service après raccordement au réseau de distribution électrique
Intervention sous 10 jours ouvrés48,82€
(auquel peut s'ajouter le prix du raccordement)
Première mise en service express d'un logement déjà raccordé au réseau de distribution électrique
Intervention express sous 2 jours85,79€
(auquel peut s'ajouter le prix du raccordement)
Tarifs de juin 2019

 

Lors d’un emménagement dans un logement neuf

Pour mettre en service l’électricité dans un logement neuf, il faut demander le raccordement du logement au réseau d’électricité à Enedis. Pour ce faire, il vaut mieux s’y prendre plusieurs mois à l’avance, avant l’emménagement. Une fois les travaux effectués, et le certificat de conformité de l’installation électrique obtenu, il faut également souscrire un contrat d’électricité avec un fournisseur.

Ce n’est qu’une fois tout cela fait, qu’il est possible de demander un rendez-vous avec un technicien d’Enedis. La mise en service a alors lieu sous 10 jours maximum. Le jour du rendez-vous de mise en service, il faut alors présenter le certificat de conformité Consuel. Les frais de première mise en service s’élèvent à 48,82 €.

Ainsi, tout nouveau locataire ou propriétaire d’un logement doit s’acquitter de frais mise en service compteur. Que l’électricité soit coupée ou non lors de l’emménagement. Ces frais sont directement prélevés sur la première facture d’électricité et reversés dans leur intégralité à Enedis. Il n’y a donc pas besoin de régler le technicien d’Enedis lors de son passage.

>> Découvrez comment choisir la puissance de son compteur électrique

Frais mise en service compteur de gaz

En ce qui concerne le gaz, les démarches sont les mêmes. Pour l’ouverture d’un compteur de gaz, il faut s’adresser au gestionnaire du réseau de gaz, GRDF. Les délais et frais de mise en service du compteur sont différents, selon la situation. Cependant, à l’instar des frais d’Enedis, les prix de GRDF sont les mêmes pour tous les fournisseurs de gaz.

Délai de mise en serviceTarifs TTC
Première mise en service (logement neuf
- sous 10 jours ouvrés)
18,58€
(+ coût du raccordement)
Ouverture standard (sous 5 jours ouvrés)18,58€
Ouverture express (24h à 48h)41,03€
Ouverture urgente (le jour même)124,43€
Tarifs d'août 2019

 

Souscrire un contrat d’électricité ou de gaz

Dans tous les cas, que ce soit pour un déménagement ou un emménagement, il faut souscrire un contrat d’électricité ou de gaz pour le nouveau logement. Il faut savoir que depuis l’ouverture du marché de l’énergie en 2007, les fournisseurs historiques, EDF et Engie, ne sont plus les seuls fournisseurs sur le marché.

Il y a désormais des fournisseurs d’énergie alternatifs qui proposent en général des offres plus avantageuses. Pourquoi ? Car ils se basent sur les tarifs réglementés pour déterminer leurs prix. EDF et Engie sont les seuls à appliquer ces tarifs. Et ce sont les pouvoirs publics qui fixent les prix. Ainsi, les fournisseurs alternatifs proposent en général des prix moins chers que le tarif réglementé de l’électricité et du gaz.

Le changement de fournisseur est totalement gratuit et réalisable à tout moment. Mais encore peu de français le savent et font la démarche. Il y a pourtant des économies à réaliser sur sa facture. Par exemple, parmi les fournisseurs d’électricité les moins chers, il y a Mint Energie. Ce fournisseur d’électricité verte propose des prix jusqu’à 10 % moins chers qu’EDF.

 >> Découvrir l’offre de Mint Energie

Et en ce qui concerne le gaz, c’est ekWateur qui est actuellement le fournisseur de gaz le moins cher, avec un prix du kWh défiant toute concurrence, jusqu’à 30 % moins cher.

Gaz renouvelable ekWateur - Tarifs TTC - Août 2018 - Offre variable
ConsommationPar zonesAbonnement (par an)Prix au kWh
Tarifs réglementés EngieTarifs ekWateur% réductionTarifs réglementés EngieTarifs ekWateur% réduction
B0
entre 1 001 kWh et
6 000 kWh par an
Zone 1 (Lyon)109,98€138,32€+26%0,0820€0,0656€-20%
Zone 2 (Paris)109,98€141,39€+29%0,0820€0,0656€-20%
B1
entre 6 001 kWh et
30 000 kWh par an
Zone 1 (Lyon)250,44€269.55€+8%0,0598€0,0422€-29.4%
Zone 2 (Paris)250,44€288.06€+15%0,0605€0,0422€-30.3%

 

► Découvrir l’offre d’Ekwateur


Rédigé par Anys

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !