Ce qui va changer pour les tarifs de l’électricité avec le chèque énergie

économieDepuis l’an dernier, le chèque énergie a remplacé les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz. Les foyers concernés reçoivent automatiquement un chèque énergie qui peuvent les aider à payer leur facture. Le Premier ministre souhaiterait cependant en modifier le fonctionnement, notamment afin de pallier les hausses des tarifs de l’électricité et du gaz.

► Comparez tous les fournisseurs d’énergie

Dès le 1er janvier 2019, ce sont 5,8 millions de Français qui auront droit au chèque énergie, soit 2,2 millions de plus que l’an dernier. Le montant moyen du chèque va également augmenter, passant de 150€ à 200€. Une bonne nouvelle pour ceux qui cherchent une offre d’électricité pour RSA.

L’éligibilité au chèque énergie est fixée selon les ressources, et plus précisément le revenu fiscal de référence par unité de consommation. Le revenu fiscal est affiché sur l’avis d’impôt, tandis que les unités de consommation dépendant de la taille du foyer.

Le montant du chèque variera entre 48 et 277€. 69% des foyers concernés devraient toucher moins de 144€. Une aide non négligeable, certes, mais qui représente presque une goutte d’eau par rapport au 1 681€ de dépenses énergétiques moyennes des Français.

Comme l’an dernier, l’envoi du chèque énergie est automatique et devrait avoir lieu au printemps.

Afin de réduire sa facture d’électricité, changer de fournisseur pour souscrire chez un fournisseur d’énergie alternatif peut également donner un coup de pouce.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !