Les salariés du secteur de l’énergie appelés à un mouvement de protestation

démarchage abusifLa CGT Mines Energie appelle les salariés du secteur de l’énergie à des mouvements de protestation. Par solidarité avec les cheminots qui font actuellement grève, la CGT invite les salariés de l’électricité et du gaz à faire grève pendant 3 mois. 

► Comparez les offres d’électricité et de gaz

La CGT Mines Energie, premier syndicat du secteur de l’énergie, appelle ses salariés à des mouvements de protestation, à partir du mardi 3 avril. Alors que la grève des cheminots de la SCNF s’amorce, la CGT Mines Energie souhaite elle aussi « défendre un service public de l’énergie et contrer la libéralisation du marché de l’électricité et du gaz ».

Effectivement, la fin des tarifs réglementés semble s’amorcer d’ici 2023. Libéralisant encore un peu plus le marché de l’énergie, déjà ouvert à la concurrence. Ainsi la grève passerait par des actions sur le réseau de l’électricité, comme des baisses de charge dans les centrales nucléaires. Mais également des coupures ciblées sur certaines entreprises ou le passage en heures creuses de certaines zones géographiques.

Cette grève, envisagée sur une durée de 3 mois, ne devrait toutefois pas être continue. Ainsi le secrétaire général de la CGT Mines Energie indique qu’elle sera « calée sur celle des cheminots, ou d’autres professions, au nom de la convergence des luttes ». Cependant il ne s’agit pour le moment que d’un préavis de grève. « Un préavis ne veut pas dire qu’on est en grève (…) il permet aux salariés de se mettre en grève », précise le secrétaire.

>> Trouvez le meilleur fournisseur d’énergie grâce à notre comparateur d’énergie.


Rédigé par Anys

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !