Comment est produit le biogaz ?

biogazLe biogaz est l’alternative renouvelable au gaz naturel. On plutôt devrait-on parler de biométhane. C’est un gaz produit par la fermentation des déchets organiques tels que les déjections animales, les déchets ménagers ou encore les déchets agroalimentaires. Comment se passe la méthanisation ?

► Comparateur de gaz : voir notre classement

Qu’est-ce que le biogaz ?

Le biogaz est l’alternative renouvelable au gaz naturel. On ne peut pas considérer le gaz naturel comme un gaz écologique car il puise ses ressources dans la Terre. Le processus de conception du gaz naturel est le fruit de millions d’années de fermentation. C’est pourquoi il est important d’y trouver une alternative, car les ressources sont amenées à s’épuiser d’ici 70 ans, selon les experts qui s’expriment sur le sujet.

Aujourd’hui, nous produisons le biométhane. C’est la version épurée du biogaz. Il est obtenu grâce à la méthanisation.

Qu’est-ce que la méthanisation ?

La méthanisation est le processus par lequel on obtient du biogaz. Elle consiste à laisser des matières organiques fermenter dans des conditions particulières afin qu’elles libèrent du gaz.

Quelles sont les matières organiques utilisées pour produire le biogaz ?

Les matières organiques utilisées pour produire le biogaz peuvent provenir de différentes sources. C’est pour cela qu’elles sont inépuisables. Les déchets organiques sont ceux issus de notre quotidien.

déchets organiquesIls peuvent être :

  • D’origine animale : déjections, déchets de lisiers provenant d’élevages d’animaux
  • D’origine végétale : déchets de matière végétale, paille

La méthanisation permet de valoriser également :

  • Les déchets ménagers, tels que le gazon tondu, les déchets non dangereux, les ordures ménagères, les matières de vidanges
  • Les déchets agricoles : on pense ici aux déchets qui résultent des processus de fabrication du lait par exemple, du fromage, résidus de cultures (pommes de terre, oignons, etc.)
  • Déchets industriels : déchets de boues de station d’épuration, etc.

Plus on mélange de déchets d’origines différentes, plus l’efficacité du processus de fermentation est grande. La qualité du biogaz dépend de la qualité des déchets utilisés.

Quelles sont les étapes de la méthanisation ?

La digestion, la première étape

Les déchets organiques sélectionnés au préalable sont disposés dans un méthaniseur ou digesteur. C’est une cuve totalement hermétique qui prive les matières organiques d’oxygène. Les déchets sont bouillis et chauffés pendant plusieurs semaines dans ce méthaniseur hermétique.

La fin de la digestion

Deux éléments résultent de la digestion des matières organiques :

  • Le digestat est un engrais naturel
  • Le biogaz est le gaz vert

La purification

À la fin de la digestion, le biogaz contient encore du dioxyde de carbone (CO2) et de l’eau (H2O). Il faut épurer le biogaz de ces « impuretés » avant de l’injecter dans le réseau électrique. On obtient ainsi le biométhane, utilisable dans le réseau gazier.

>> Le biogaz est-il dangereux pour la santé ?


Rédigé par Juline

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !