Le prix du gaz : une augmentation de 4,4% en juin 2021 ?

Augmentation prix gaz juin 2021Comme chaque mois, le tarif réglementé de vente du gaz commercialisé par Engie évolue. En juin 2021, c’est une fois de plus une hausse qui se profile. La Commission de Régulation de l’Energie propose aux pouvoirs publics une augmentation de 4,4%. Elle explique cette nouvelle augmentation du prix du gaz par le prix croissant du gaz naturel sur le marché mondial et une forte sollicitation des stocks de gaz européens.

► Découvrir notre comparateur de gaz

L’augmentation présumée du prix du gaz en juin 2021

La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a émis par communiqué sa proposition pour l’évolution du prix réglementé du gaz. Voici les suggestions : l’augmentation du prix du gaz moyenne serait de 4,4% par rapport aux tarifs réglementés de vente du gaz de mai 2021. Voici les détails :

  • Les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson verront une augmentation de 1,2%
  • Les foyers qui se chauffent au gaz verront une augmentation de 4,6%
  • Les consommateurs qui ont un double usage (cuisson et eau chaude) constateront une augmentation de 2,6%

D’ici au 1er juin 2021, nous attendons la décision des pouvoirs publics : les ministères de l’Economie et de la Transition Ecologique. S’ils valident la proposition de la CRE, le changement du prix du gaz d’Engie sera effectif au 1er juin. S’ils décident de réfuter la proposition, ils disposeront d’un délai de trois mois pour émettre une contre-proposition.

Pourquoi le prix du gaz augmente le 1er juin ?

La CRE effectue ses estimations au regard de la conjoncture sur le marché de l’énergie mondial. La demande et la consommation de gaz ont été fortement élevées en Asie et en Amérique du Sud durant le mois précédent, cela a contribué à l’augmentation du prix du gaz sur le marché mondial. De plus, l’Europe a vue la « hausse du prix des quotas d’émission de CO2 ainsi que des opérations de maintenance en mer du Nord ». Enfin, suite à un hiver rude, le stock de gaz naturel au niveau européen est faible, du moins plus faible que les années précédentes à la même période. De fait, la demande augmentant et l’offre réduisant, le prix du gaz sur le marché mondial a grimpé.

La CRE prévient également de la durée potentielle de cette tendance à la hausse, qui devrait s’étendre sur plusieurs mois.

L’évolution du tarif réglementé de vente du gaz


Rédigé par Juline

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !