Augmentation du prix du gaz : tout ce qu’il faut savoir

augmentation du prix du gazEn 2020, de nombreux foyers connaissent une augmentation du prix du gaz. Il s’agit d’une conséquence de la pandémie de Covid-19. Qui est concerné ? Existe-t-il un moyen d’échapper à cette hausse du prix du gaz ? On peut s’en prémunir en choisissant un prix fixe. 

► Accéder à notre comparateur de gaz

Augmentation du prix du gaz en 2020

Début 2020, nous avions plutôt assisté à une baisse du prix du gaz : 3,3% en février, 4,6% au mois de mars.

Entre temps, la crise sanitaire est passée par là. Cette dernière a eu des conséquences sur le marché de l’énergie. La Commission de régulation de l’énergie (CRE), anticipant une importante augmentation du prix du gaz au dernier trimestre, a proposé un système de lissage. Une proposition qui a été validée par le gouvernement. Au 1er juillet 2020, les Français auraient donc dû connaitre une baisse de 5,1% en moyenne. Cette baisse n’a finalement été que de 0,3%. L’idée est de la lisser jusque février 2021 pour limiter l’impact de l’augmentation du prix du gaz à venir.

Pour la rentrée, au 1er septembre, une légère augmentation du prix du gaz a bien été constatée (+0,6% en moyenne). Elle fait suite à celle de 1,3% du 1er août. Les tarifs du gaz sont donc bien repartis à la hausse.

Pourquoi les prix du gaz augmentent ?

Différentes composantes entrent dans le calcul du prix du gaz. Les coûts de production, d’approvisionnement ou d’acheminement ont un impact sur le tarif réglementé qui est ensuite appliqué aux particuliers. En fonction de tous ces paramètres, la Commission de régulation de l’énergie réévalue le prix du gaz tous les mois, avant qu’il soit ensuite entériné par les pouvoirs publics.

Qui est concerné par l’augmentation du prix du gaz ?

augmentation prix du gazLes Français concernés par l’augmentation du prix du gaz sont ceux qui dépendent du tarif réglementé d’Engie (ex-GDF). Il n’est plus commercialisé, mais les personnes qui ont souscrit à cette offre peuvent encore en profiter jusqu’au 30 juin 2023, date de la fin des tarifs réglementés du gaz.

Pour ceux qui ont choisi une offre de marché (le fournisseur fixe librement ses tarifs), tout dépend de la manière dont le tarif est établi. Quand il s’agit d’un prix indexé, qui se caractérise par une remise appliquée sur le tarif réglementé, le client est concerné par l’augmentation du prix du gaz. Il paye toujours moins cher que s’il était client Engie. Cependant, le tarif est variable et il augmentera ou baissera en même temps que celui d’Engie. Le seul moyen pour ne pas subir l’augmentation du prix du gaz est d’opter pour une offre de gaz à prix fixe.

Le type de consommation

La manière dont le foyer est impacté par l’augmentation du prix du gaz dépend aussi de la classe de consommation à laquelle il est rattaché. Il en existe quatre :

  • Base : le gaz sert pour la cuisson uniquement (moins de 1 000 kWh par an)
  • B0: le gaz sert pour la cuisson et l’eau chaude (entre 1 001 kWh et 6 000 kWh par an)
  • B1: le gaz sert pour le chauffage (entre 6 001 kWh et 30 000 kWh)
  • B2i : le gaz alimente la petite chaufferie d’une copropriété (entre 30 001 kWh et 300 000 kWh par an)

Plus la consommation du foyer est importante, plus l’augmentation du prix du gaz est significative. Les personnes qui se servent du gaz pour la cuisson seulement ne connaissent, en général, que des petites hausses. Malgré tout, il reste plus économique de chauffer son logement au gaz qu’à l’électricité. Cette dernière a également beaucoup augmenté en 2020, et revient plus cher en définitive.

Note : le prix du gaz dépend aussi de la zone tarifaire dans laquelle le logement se situe. Les tarifs ne sont pas les mêmes partout, car les coûts d’acheminement sont inégaux d’une région à l’autre.

Comment éviter l’augmentation du prix du gaz ?

Pour conserver une facture de gaz constante pendant plusieurs années, il faut s’orienter vers un tarif de gaz bloqué (ou prix fixe).

Cependant, les prix fixes sont souvent un peu plus élevés que les prix indexés. Ces derniers peuvent augmenter, c’est vrai, mais ils sont plus attractifs. Il est donc difficile de faire un choix entre prix fixe et indexé. Dans tous les cas, il faut savoir que les contrats d’énergie sont sans engagement. Il est possible d’en changer quand on le souhaite, sans payer de frais et sans coupure de gaz.

Quelles sont les offres les moins chères ?

Pour compenser l’augmentation du prix du gaz, le mieux reste de s’orienter vers une offre de marché qui permet de réaliser des économies par rapport à Engie.

FournisseursOffreAbonnement (€/an)Prix kWhEconomies* 
Offre Online
Remarques :
- service client digital
- tarif indexé
B0 : 101,88€
B1 : 248,88€
B0 : 0,0621€
B1 : 0,0422€
-42,94€ ► VOIR L’OFFRE

Offre Gaz Eco
Remarques :
- service client téléphonique
- tarif indexé
B0 : 102,12€
B1 : 250,20€
B0 : 0,0644€
B1 : 0,0422€
-41,60€ ► VOIR L’OFFRE
eniOffre Webeo
Remarques :
- service client digital
- tarif fixe 1 an
B0 : 126,36€
B1 : 276,12€
B0 : 0,0614€
B1 : 0,0404€
-37,31€ ► VOIR L’OFFRE
engie
Tarif réglementé
B0 : 101,76€
B1 : 248,64€
B0 : 0,0705€
B1 : 0,0458€
-► VOIR L’OFFRE
Tarifs en vigueur au 1er août 2020 pour un logement situé en zone 1
* économies pour une consommation annuelle de 12 000 kWh (B1) en zone 1 par rapport au tarif réglementé

Total Direct Énergie, avec son offre Online, propose une remise de 10% sur le prix du kWh HT. Le service client est ici totalement digitalisé (tchat en ligne, email), ce qui permet de réaliser des économies par rapport au tarif des pouvoirs publics. Étant donné qu’il s’agit d’un prix indexé, le client sera concerné par l’augmentation du prix du gaz.

Vattenfall, lui, propose son offre à prix indexé ou à prix fixe. Il donne aussi accès à un service client téléphonique basé en France. Les économies réalisées seront un peu moins importantes qu’avec Total Direct Énergie, mais le fournisseur est le meilleur compromis pour ceux qui souhaitent un prix fixe, ou conserver une assistance téléphonique traditionnelle.

► Découvrir l’offre de Vattenfall


Rédigé par Noémie

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !