Baisse du prix du gaz : ce qu’il faut savoir

baisse prix du gazFaut-il s’attendre à une baisse du prix du gaz ? À quoi sont dues les évolutions des derniers mois ? Dans cet article, nous faisons le point sur les spécificités du prix du gaz. Mieux le comprendre permet d’anticiper les fluctuations à venir et de bien choisir son offre en conséquence. 

► Accéder à notre comparatif de gaz

Baisse du prix du gaz en 2020 : à quoi s’attendre ?

En France, la baisse ou la hausse du prix du gaz intervient une fois par mois, lorsque les tarifs réglementés du gaz sont révisés par l’État. Ce dernier s’appuie pour cela sur les recommandations de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) qui étudie l’évolution des coûts (approvisionnement, distribution, etc.) afin de rendre une préconisation.

Pour l’instant, et c’est plutôt une bonne nouvelle, le premier trimestre 2020 n’a été marqué que par des diminutions du prix du gaz. En janvier 2020, cette baisse était de 0,9%. Au mois de février, les consommateurs ont profité d’une diminution de 3,3%. En mars 2020, cette baisse du prix du gaz se confirme avec de nouveau 4,6% en moins. Attention, ces chiffres sont des baisses moyennes. En réalité, tous les consommateurs ne sont pas impactés de la même façon en fonction de leur profil de consommation.

Tarifs réglementés du Gaz - Tarif TTC - Dernière mise à jour : Octobre 2021
ConsommationPar zonesAbonnement mensuelPrix au kWh
Tarifs EngieTarifs Engie
B0
<6000 kWh
Toutes zones8,51€0,1021€
B1
entre 6 001 kWh et
30 000 kWh par an
Zone 120,81€0,0873€
Zone 20,0880€
Zone 30,0887€
Zone 40,0894€
Zone 50,0902€
Zone 60,0909€

Les classes de consommation

En effet, les tarifs du gaz dépendent de la classe de consommation du foyer. Il en existe quatre :

  • Base: cuisson uniquement, consommation inférieure à 1 000 kWh
  • B0: cuisson et eau chaude, consommation située entre 1 001 kWh et 6 000 kWh
  • B1: chauffage au gaz  (éventuellement avec cuisson et eau chaude), consommation située entre 6 001 kWh et 30 000 kWh
  • B2i : petite chaufferie, consommation située entre 30 001 kWh et 300 000 kWh (pour les copropriétés)

Plus la consommation est importante, plus la baisse du prix du gaz sera élevée. Les ménages de la classe B1 (avec une chaudière gaz) sont ceux qui ont profité de la plus importante diminution de leur facture de gaz : 4,8% en mars 2020. En revanche, pour ceux qui n’utilisent que la cuisson et l’eau chaude sanitaire (B0), la baisse n’a été que de 2,7%.

Notons que le prix dépend aussi de la zone tarifaire du gaz où réside le ménage. Les coûts d’acheminement ne sont pas les mêmes d’une région à l’autre, ce qui explique ces différences.

Comment s’explique la baisse du tarif du gaz ?

La baisse du prix du gaz peut s’expliquer par différents facteurs. Une diminution des coûts de production, d’acheminement ou de transport se répercute ensuite sur le tarif réglementé.

>> A lire aussi : le tarif du gaz en cas de RSA.

Qui est concerné par la baisse du prix du gaz ?

La baisse du prix du gaz concerne les personnes qui dépendent du tarif réglementé du gaz, fixé par les pouvoirs publics. Ce tarif était, jusque novembre 2019, commercialisé par Engie, anciennement GDF Suez. Il disparaîtra au 1er juillet 2023. D’ici là, les consommateurs doivent changer d’offre, où ils seront automatiquement basculés sur une offre de marché d’Engie en 2023.

Pour l’instant, de nombreux Français profitent encore de l’offre réglementée. Ils sont donc impactés directement par la baisse du tarif du gaz, ou par ses hausses éventuelles.

Les tarifs indexés

baisse prix du gazPour les personnes qui ont choisi une offre de marché chez Total Direct Energie, par exemple, la baisse du prix du gaz aura aussi un impact. Total Direct Energie, comme d’autres fournisseurs alternatifs, indexe son tarif sur celui de l’Etat. Cela signifie qu’il applique une remise par rapport à Engie (10% pour l’offre Online). Les clients suivront les fluctuations du tarif réglementé, tout en conservant la même réduction. Ils seront donc concernés par la baisse du prix du gaz.

Les prix fixes

baisse prix du gazLes clients qui ont choisi un gaz à prix fixe sont dans une situation un peu plus spécifique. Pour eux, le prix du kWh HT reste le même pendant toute la durée prévue par le contrat, tel qu’il a été fixé lors de la souscription. Les consommateurs sont donc moins concernés par la baisse du prix du gaz. Cependant, le prix de l’abonnement reste soumis aux fluctuations du tarif réglementé. Les taxes également sont susceptibles d’évoluer.

En cas de diminution du prix du gaz, un tarif fixe est donc moins avantageux qu’un tarif indexé. Il est surtout utile pour se prémunir contre les augmentations. Malheureusement, on peut difficilement prévoir à l’avance de quoi l’avenir se fait. C’est une sorte de pari. Néanmoins, il faut toujours garder à l’esprit que les contrats d’énergie sont tous sans engagement et sans frais de résiliation. Ainsi, en cas de baisse du prix du gaz, il est tout à fait possible de quitter son fournisseur et d’opter pour un tarif de gaz moins cher.

Quelle offre choisir pour faire baisser sa facture ?

Il n’est pas nécessaire d’attendre la baisse du prix du gaz pour faire des économies. En choisissant un tarif de gaz pas cher, on parvint à diminuer sa facture.

Chez Capitaine Energie, nous comparons les différentes offres du marché par rapport aux tarifs réglementés d’Engie. Actuellement, c’est l’offre Online de Total Direct Energie qui est la plus intéressante pour le consommateur. Son tarif indexé donne droit à une remise de 10% sur le prix du kWh HT d’Engie.

Top 3 des fournisseurs de gaz les moins chers 
vattenfallSowee

Offre Gaz Essentielle


Abonnement : 249,72€/an
Prix du kWh : 0,0837€


3€ de réduction sur le MWh réglementé
Prix indexé
Inclut l'assistance téléphonique


Offre Gaz Eco Plus


Abonnement : 273,72€/an
Prix du kWh : 0,0833€


5% de réduction sur les tarifs réglementés HT au moment de la souscription
Prix indexé
Inclut l'assistance téléphonique


Offre Gaz Fixe


Abonnement : 302,64€/an
Prix du kWh : 0,0873€


Prix fixe pendant le bouclier tarifaire
Inclut l'assistance téléphonique

► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE

Ici, les offres les moins chères sont des offres dites online. Cela signifie qu’elles donnent accès à un service client digitalisé (email, tchat en ligne). Pour ceux qui veulent réaliser des économies sans renoncer à l’assistance téléphonique, il faudra se diriger vers Vattenfall, le fournisseur d’origine suédoise.

Historique et évolutions ces dernières années

L’année 2019 a été un peu particulière puisque les tarifs du marché du gaz en France ont été gelés jusque juin 2019. Il s’agissait d’une décision de l’Etat suite à la crise des gilets jaunes.

On a ensuite pu constater une baisse du prix du gaz, sauf en novembre et en décembre.Malgré cela, sur l’année 2019, au global, la baisse l’emporte (11,9% en moyenne).

Si on regarde plus loin en arrière, on s’aperçoit que le prix du gaz ne baisse pas. Il a surtout augmenté ces dix dernières années. Malgré quelques diminution ponctuelles, la tendance reste plutôt à la hausse.

Rédigé par Noémie Verbaere
Le 09/04/2020
Modifié le 07/04/2022

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !