Marché du gaz en France – Prix, offres et fonctionnement

Marché du gazLe marché du gaz en France peut être complexe. Entre approvisionnement, stockage, et distribution, mais aussi de nombreux fournisseurs. Le prix du gaz évolue ainsi en fonction de multiples critères. Actuellement, la France importe 98% du gaz naturel qu’elle consomme. 

► Accédez à notre comparatif de gaz

Marché de détail du gaz en France

Engie (GDF Suez), fournisseur de gaz historique

Engie, entreprise née de la fusion de de Gaz de France (GDF) et Suez en juillet 2008, ENGIEest historiquement le seul fournisseur de gaz en France. Jusque dans les années 2000, Engie possédait en effet le monopole du marché du gaz dans l’hexagone. Depuis la fusion, le groupe est désormais le troisième plus grand groupe mondial dans le domaine de l’énergie (hors pétrole).

Engie compte plus de 150 000 salariés répartis dans 70 pays.

Aujourd’hui, Engie est toujours l’un des principaux fournisseurs du marché du gaz. Il commercialise notamment le tarif réglementé du gaz ainsi que des offres de marché.

Le tarif réglementé du gaz est une offre particulière que seul Engie peut commercialiser. Les prix sont fixés par les pouvoirs publics de manière mensuelle sur les recommandations de la CRE, la Commission de Régulation de l’Energie. Avant la libéralisation du marché du gaz, il s’agissait de la seule offre de gaz accessible aux consommateurs. La concurrence n’existait pas.

Libéralisation du marché du gaz en 2007

Engie n’est cependant plus le seul fournisseur de gaz depuis plusieurs années maintenant. La libéralisation du marché s’entame dès le début des années 2000, mais elle concerne d’abord uniquement les professionnels puis les collectivités locales. Il faut attendre juillet 2007 pour que le marché s’ouvre à la concurrence pour les particuliers et clients résidentiels. Ceux-ci découvrent alors des offres permettant de payer son gaz moins cher.

De plus en plus de fournisseurs de gaz sur le marché

gazLa libéralisation du marché du gaz a donné l’occasion à de nombreux acteurs de se lancer dans l’aventure. Engie a ainsi été petit à petit rejoint par bien d’autres fournisseurs de gaz, que l’on appelle des fournisseurs alternatifs. On en compte environ une vingtaine, un chiffre régulièrement en augmentation. Parmi eux, Direct Energie, Total Spring, Butagaz, Antargaz, Vattenfall ou encore ilek.

Actuellement, Engie conserve encore 50% des parts de marché du gaz. Le tendance s’accentue cependant en faveur des nouveaux fournisseurs. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à les préférer au fournisseur historique.

L’attrait des clients pour les fournisseurs alternatifs s’explique par les tarifs qu’ils pratiquent. Les prix du kWh proposés sont jusqu’à 10% inférieurs à ceux du tarif réglementé. Il peut s’agir de gaz à prix fixe ou de gaz à prix variable (tarif indexé ou libre).

Fin des tarifs réglementés du gaz pour 2023 ?

Il se pourrait que, dans quelques années, le tarif réglementé du gaz n’existe plus. Le Conseil d’État a en effet jugé en 2017 que ce tarif était contraire au droit de l’Union Européenne. En 2018, un amendement de la loi Pacte donnait la permission au gouvernement de prendre une ordonnance programmant la fin des tarifs réglementés du gaz au 1er juillet 2023.

Comparaison des offres de gaz

Les offres de gaz étant de plus en plus nombreuses, il est aussi devenu difficile pour le consommateur d’identifier clairement celles qui pourraient lui être avantageuses. Entre les pourcentages de réduction, les types de prix ou encore les différentes offres, le client ne sait plus où donner de la tête. Or, souscrire la mauvaise offre peut conduire à payer son gaz trop cher.

Pour éviter cette situation, nous avons réalisé un comparatif des offres de gaz et des principaux fournisseurs de gaz.

Ce comparatif est mis à jour mensuellement pour correspondre aux prix pratiqués en temps réel sur le marché du gaz. Changer de fournisseur peut permettre de réduire sa facture de gaz de manière importante.

53€ d'économies annuelles *
Jusqu'à -10% sur le kWh GDF

Abonnement : 250,20€/an
Prix du kWh : 0,0505€
► VOIR L’OFFRE
Simulation personnalisée

Webeo

Prix fixeLe fournisseur s’engage à ne pas faire évoluer la tarification HT de l’abonnement et du kWh

plus d'infos » « moins d'infos

Offre 100% Online
17% de réduction sur les tarifs GDF HT
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

47€ d'économies annuelles *
Jusqu'à -17% sur le kWh GDF

Abonnement : 282,12€/an
Prix du kWh : 0,0483€
► VOIR L’OFFRE
Simulation personnalisée
46€ d'économies annuelles *
Jusqu'à -10% sur le kWh GDF

Abonnement : 256,56€/an
Prix du kWh : 0,0505€
► VOIR L’OFFRE
Simulation personnalisée
logo soweeOffre gaz fixe
+ thermostat connecté

Prix fixe

plus d'infos » « moins d'infos

Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

0,76€ d'économies annuelles *
Jusqu'à -1% sur le kWh GDF

Abonnement : 247,44€/an
Prix du kWh : 0,0551€
► VOIR L’OFFRE
Simulation personnalisée
Tarifs réglementés de gaz
Tarifs réglementés

plus d'infos » « moins d'infos

Tarifs fixés par les pouvoirs publics
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

0€ d'économies annuelles *

Abonnement : 249,36€/an
Prix du kWh : 0,0550€
Simulation personnalisée
Gaz Ajust 3 ans
Prix fixeLe fournisseur s’engage à ne pas faire évoluer la tarification HT de l’abonnement et du kWh

plus d'infos » « moins d'infos

Prix fixe pendant 3 ans
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

0€ d'économies annuelles *
0% sur le kWh GDF

Abonnement : 249,36€/an
Prix du kWh : 0,0550€
► VOIR L’OFFRE
Simulation personnalisée
*Ce comparatif est proposé à titre indicatif et ne peut être considéré comme contractuel. Les économies annuelles présentées correspondent à la différence entre les tarifs des fournisseurs historiques, EDF et Engie, et les fournisseurs alternatifs présentés. Les calculs sont basés sur une estimation de consommation de 16 000 kWh par an avec un compteur 6kVa pour le comparatif d'électricité. Pour le comparatif de gaz, l'estimation est de 12 000kWh par an pour un logement situé en zone 1. Afin d'obtenir un calcul personnalisé, nous vous conseillons de réaliser une simulation personnalisée. Capitaine Energie n’est pas responsable des modifications de conditions et de tarifs des fournisseurs d’énergie pouvant conduire à des modifications des économies réalisées.
► VOIR L’OFFRE
Simulation personnalisée
Evo
47€ d'économies/an*
► VOIR L’OFFRE
Simulation personnalisée
► VOIR L’OFFRE
Simulation personnalisée
logo soweeOffre gaz fixe
+ thermostat connecté

1€ d'économies/an*
► VOIR L’OFFRE
Simulation personnalisée

 alt=
Tarifs réglementés gaz
0€ d'économies/an*
Simulation personnalisée
Gaz Ajust 3 an
0€ d'économies/an*
► VOIR L’OFFRE
Simulation personnalisée
*Ce comparatif est proposé à titre indicatif et ne peut être considéré comme contractuel. Les économies annuelles présentées correspondent à la différence entre les tarifs des fournisseurs historiques, EDF et Engie, et les fournisseurs alternatifs présentés. Les calculs sont basés sur une estimation de consommation de 16000 kWh avec un compteur 6kVa pour l'électricité, et de 1200kWh pour le gaz. Pour le gaz, nous avons pris l'exemple d'un logement situé en zone 1. Pour obtenir un calcul personnalisé, nous vous conseillons de réaliser une simulation personnalisée. Capitaine Energie n’est pas responsable des modifications de conditions et de tarifs des fournisseurs d’énergie pouvant conduire à des modifications des économies réalisées.

Gaz vert et Powernext

À l’instar des offres d’électricité verte, on trouve actuellement sur le marché du gaz des offres un peu spéciales : gazdes offres de gaz vert. Comme leur nom le laisse entendre, il s’agit de formules particulières qui permettent d’œuvrer pour l’écologie.

En France, la production de gaz vert, qui s’effectue par un procédé de méthanisation, est encore très minime. Le processus est en effet plus coûteux que l’éolien ou le solaire pour l’électricité verte. Il s’agit de récupérer le gaz produit lors de la dégradation de déchets organiques, souvent en milieu agricole.

Les fournisseurs de gaz vert proposent ainsi de fournir du gaz vert aux foyers utilisant le gaz. Ceux-ci ne vont cependant pas forcément consommer directement ce biogaz chez eux. En effet, une fois injecté dans le réseau, il est impossible de distinguer le gaz vert du gaz naturel classique. Pour contourner ce problème, les fournisseurs se basent sur un système d’équivalence. Ils proposent d’acheter en gaz vert l’équivalent de la consommation annuelle du client pour l’injecter ensuite sur les réseaux.

L’achat de gaz vert est prouvé par les certificats verts fournis par les producteurs. Ce système est encadré et vérifié par l’entreprise Powernext.

D’autres fournisseurs comme Eni ou EDF ont eux choisi d’acheter des crédits carbone pour compenser les émissions de gaz à effet de serre lors de la consommation de gaz.

Rares encore sont les fournisseurs à proposer une offre de gaz 100% vert. On en trouve que deux : ilek et ekWateur.

► Découvrir l’offre d’ilek

Le gouvernement a fixé pour objectif que le gaz vert représente 7% de la consommation de gaz globale en 2030. Un objectif peu élevé qui avait initialement été fixé à 10%. Les professionnels du secteur, eux, espéraient atteindre 30% pour 2035.

Approvisionnement en gaz

La particularité du marché du gaz en France est que celle-ci ne produit qu’une infime partie de ce qu’elle consomme. L’hexagone doit en effet importer 98% de son gaz naturel de l’étranger. Les provenances sont variées :

  • Norvège : 40,4% des importations
  • Russie : 25,6%
  • Pays-bas : 11,1%
  • Algérie : 9,3%

Les importations de la Russie ne sont pas aussi majoritaires qu’on pourrait le penser dans le marché du gaz Français.

Une fois en France, le transport du gaz est assuré par GRT gaz.

Marché du gaz : Stockage et distribution

marché du gaz france

Dernière information à connaître sur le marché du gaz : le stockage et la distribution. Le stockage s’effectue soit en nappe aquifère, soit en cavité saline. Stocker du gaz permet de faire face aux aléas éventuels des besoins de consommation de gaz ou d’approvisionnement. Durant l’été, la France importe plus qu’elle ne consomme, permettant ainsi de faire face aux besoins plus importants de l’hiver.

La distribution du gaz sur le marché est ensuite confiée en grande majorité en GRDF. Le réseau de distribution Français fait pas moins de 193 000 kilomètres carrés. Il faut cependant savoir que les communes sont catégorisées en six zones tarifaires de gaz en fonction de leur positionnement vis-à-vis de ce réseau. Plus la commune est éloignée, plus le gaz sera trop cher.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !