Gaz vert – Qu’est-ce c’est, et quelles sont les offres de biogaz ?

Gaz vertCherchant à être de plus en plus responsables, les consommateurs souscrivent désormais des offres d’énergie verte. Si on connaît déjà l’électricité verte, issue des énergies renouvelables, le gaz vert est plus méconnu. Les offres de biogaz sont en effet moins nombreuses. Le gaz vert gagne cependant de plus en plus en popularité.

► Comparez tous les fournisseurs de gaz

SOMMAIRE

Gaz compensé carbone, biogaz, biométhane… qu’est-ce que le gaz vert ?

Eolien, solaire, hydraulique… lorsque l’on évoque les énergies renouvelables, ce sont souvent ces termes qui viennent à l’esprit des Français. Ces énergies permettent de produire de l’électricité verte, que l’on trouve désormais dans de nombreuses offres de fournisseur d’énergie.

Toutefois, le terme de « gaz vert » est beaucoup moins connu, car les méthodes de production s’intègrent moins facilement dans la vie quotidienne. En effet, un particulier peut tout à fait installer des panneaux solaires, et l’on voit régulièrement des champs d’éoliennes lorsque l’on se déplace. Les choses sont un peu plus complexes dans le cas du gaz, ce qui ne l’empêche pas de gagner en popularité, grâce à l’intérêt des consommateurs pour la transition énergétique.

Il existe ainsi deux types d’offres permettant de souscrire un contrat de gaz vert :gaz vert

  • Les offres de gaz compensé carbone
  • Le biogaz (ou biométhane)

Une alternative au gaz naturel

Le gaz naturel est actuellement la troisième source d’énergie thermique la plus utilisée au monde, et dont les principaux producteurs sont les Etats-Unis et la Russie. C’est aussi une cause non négligeable d’émission de gaz à effet de serre, et une énergie fossile (produite par la terre, non renouvelable), qui sera entièrement utilisée d’ici environ 70 ans.

Il est donc particulièrement important de trouver des alternatives au gaz naturel avec, par exemple, le gaz vert, qui est, lui, une énergie renouvelable.

Les offres de gaz compensé carbone

Fonctionnement du gaz compensé carbone

Une offre à gaz compensé carbone n’est pas, à proprement parler, du gaz vert. Il s’agit en réalité d’une manière de contourner le peu de gaz vert réellement disponible pour proposer une offre dite « verte », tout en soutenant le développement et la production de gaz vert.

Pour être plus précis, les offres de gaz compensé carbone fonctionnent sur un principe d’équivalence. Le client qui souscrit ce type d’offre consommera du gaz naturel, comme avant. Lors de la consommation de gaz naturel, sa combustion génère du gaz à effet de serre. Ainsi, une famille de 4 personnes habitant une maison de 120m2 chauffée au gaz rejette par exemple 3,3 tonnes de CO2 par an.

Les offres compensées carbone proposent de compenser ce rejet de CO2 par des actions. 

Les fournisseurs vont donc, pour chaque kWh de gaz consommé, acheter des crédits carbone auprès d’associations habilitées qui mènent des projets pour éviter les émissions de carbone ou recapter le gaz à effet de serre.

Ces actions peuvent être menées n’importe où sur la surface du globe. Par exemple, le fournisseur d’énergie Eni a financé la construction d’un méthaniseur en Thaïlande. En souscrivant à ce type d’offres, le client va donc réduire son empreinte carbone sur l’environnement.

Les offres de gaz compensé carbone

Seuls deux fournisseurs proposent, en France, des offres de gaz compensé carbone :

FournisseursTarifs*Caractéristiques de l'offreEn savoir plus
EniAbonnement : 259,86€/an
Prix au kWh : 0,05434€
- Prix du kWh bloqué 3 ans, uniquement révisable à la baisse à la date du contrat
- Sans engagement, sans frais de résiliation
► VOIR
L’OFFRE
EDFAbonnement : 235,68€/an
Prix au kWh : 0,0573€
- Prix du kWh bloqués pendant 4 ans, uniquement révisables à la baisse à la date d'anniversaire du contrat
- Prix supérieur aux tarifs réglementés
- Sans engagement, sans frais de résiliation
► VOIR
L’OFFRE

 

Note : tous sont des fournisseurs de gaz sans engagement.

Le Biogaz (ou biométhane)

Qu’est-ce que le biogaz ?

Une offre de gaz compensé carbone n’est donc pas à proprement parler du gaz vert, puisqu’il s’agit de compenser son empreinte carbone sur l’environnement. Il existe toutefois bel et bien du gaz vert, comme le biogaz, aussi appelé biométhane.

Le biogaz s’utilise exactement comme du gaz naturel. Il permet de cuisiner, de se chauffer ou encore de faire rouler des véhicules. Les entreprises qui consomment ce gaz vert sont de plus en plus nombreuses, tout comme les projets de création de biogaz.

En effet, la différence principale entre le biogaz, gaz vert donc, et le gaz naturel, non renouvelable, est leur mode de production. Si le gaz naturel est produit par la terre, et sera épuisé un jour, le biogaz est obtenu par un processus de méthanisation, soit la fermentation de déchets et de matière organique. C’est le seul gaz vert qui existe.

Les coûts de fabrication du gaz vert grâce à la méthanisation sont pour l’heure élevés, mais ils baissent d’année et année.

Retrouvez ci-dessous une petite vidéo explication réalisée par Engie, le principal producteur de biogaz en France.

Souscrire une offre de biogaz

Toutefois, souscrire une offre de biogaz ne signifie pas que le client consommera, chez lui, du gaz vert. En effet, une fois que le biogaz est injecté dans le réseau du distribution, il devient impossible déterminer la provenance du gaz. Il n’existe aucun « marquage » qui permette de différencier le gaz naturel du biogaz, pas plus qu’on ne peut l’orienter directement vers une habitation en particulier. Pour cela, il faudrait construire un réseau de distribution privé reliant le producteur au consommateur, ce qui est évidemment impossible à cette échelle.

Les fournisseurs de gaz vert utilisent donc un système pour pallier cet inconvénient : l’achat de garanties d’origine. 

Le principe est simple. Le fournisseur va bien acheter le gaz chez un producteur de gaz vert, et injecter celui-ci sur le réseau. Pour le prouver, il achète en même temps des Garanties d’Origine, un document fourni par le producteur. Ainsi, si le client consomme 8 000 kWh par an de gaz, alors le fournisseur achètera l’équivalent en biogaz et l’injectera sur le réseau.

Les fournisseurs de biogaz

Il y a peu d’offres de biogaz en France. Comme nous l’avons dit, le processus de production est bien moins généralisé que celui de l’électricité verte, et beaucoup moins connu. Ainsi, seuls trois fournisseurs proposent de souscrire une telle formule.

Parmi eux, ekWateur est le seul fournisseur existant pour l’heure proposant une offre de gaz 100% vert. Il est donc le meilleur fournisseur de gaz vert. Cela signifie que l’équivalent total de la consommation du client en biogaz sera injectée sur le réseau. Les autres fournisseurs ne commercialisent qu’une offre de gaz 10% vert. Cela signifie qu’il va acheter 90% de gaz naturel pour seulement 10% de biogaz.

Retrouvez ci-dessous la liste des offres et le prix du gaz vert :

FournisseursTarifs*Caractéristiques de l'offreEn savoir plus
ekWateurAbonnement annuel : 261,73€
Prix au kWh : 0,0446€
- Offre 100% verte
- Le biogaz est essentiellement produit en Angleterre
- Sans engagement ni frais de résiliation
► VOIR
L’OFFRE
Direct EnergieAbonnement annuel : 231,36€
Prix au kWh : 0,0538€
- Offre 10% verte
- Tarifs 2% inférieurs par rapport aux tarifs réglementés
- Sans engagement ni frais de résiliation
► VOIR
L’OFFRE
EngieAbonnement annuel : 231,84€
Prix au kWh : 0,0583€
- Offre 10% verte
- Prix fixe pendant 1 an
- Tarif réglementé + 5%
- Sans engagement ni frais de résiliation
- Offre 100% digitale
► VOIR
L’OFFRE

 

Conclusion : faut-il souscrire une offre de gaz vert ?

Les offres de gaz vert sont encore rares, et leur intérêt varie. Par exemple, les offres de gaz compensé carbone ne sont pas réellement du gaz vert, même si elles permettent effectivement d’en soutenir la production dans le monde. Pour les fournisseurs, il s’agit également d’une manière de se démarquer de leurs concurrents, et d’une action marketing. gaz vert

De même, les offres de gaz vert d’Engie et Direct Energie ne proposent que 10% de gaz vert. C’est peu. L’offre de Direct Energie peut être intéressante si l’on considère le fait qu’elle est également moins coûteuse que les tarifs réglementés du gaz, mais un client qui souhaite vraiment s’engager pour l’environnement n’y trouvera pas son compte.

Ainsi, l’offre la plus engagée du point de vue de l’environnement est celle de ekWateur. Toutefois, elle est effectivement un peu plus chère (le tarif varie selon la zone tarifaire du gaz) qu’Engie. Si le client est prêt à mettre la main à la poche, nous lui conseillons de souscrire chez ekWateur. En revanche, plutôt que de se contenter d’une offre peu engagée mais tout de même coûteuse, autant choisir une formule de gaz naturel dont les prix sont plus compétitifs, comme Webeo d’Eni.

>> Pour en savoir plus, retrouvez notre avis sur les fournisseurs de gaz

*Tous les tarifs correspondent à une consommation de 8000kWh par an, d’une ville située en zone 1.

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !