Engagé ou Très engagé ? L’Ademe permet de faire le point avec VertVolt

L’Agence de la Transition Energétique (Ademe) a lancé son nouveau label pour distinguer les offres d’électricité verte. La Label VertVolt permettra dorénavant de savoir si un fournisseur d’énergie est « Engagé » ou « Très engagé ». Désormais, les consommateurs pourront faire le tri parmi les nombreuses offres d’électricité verte. Greenwashing ou véritable engagement en faveur de la transition énergétique ? Il sera désormais possible de le savoir. 

► Accéder à notre comparateur d’énergie

Le Label VertVolrt, qu’est-ce que c’est ?

L’Agence de la Transition Energétique permet dorénavant de connaître le véritable niveau d’engagement des fournisseurs d’électricité verte. L’évaluation de la meilleure offre d’électricité verte passe par le Label VertVolt, qui permet de classifier les offres des fournisseurs d’électricité verte. L’Ademe revoit donc la définition de l’électricité verte pour mieux guider les consommateurs. Voici les niveaux du label et les conditions à remplir pour en obtenir la mention :

Niveau 1 : « Engagé »

VertVolt Très engagé
Pour prétendre à la mention « Engagé », un fournisseur d’électricité verte doit garantir l’achat de 100% de son électricité auprès de producteurs d’énergie renouvelable local. Le producteur d’électricité ou de gaz vert doit produire son électricité sur le sol français.

Niveau 2 : « Très engagé »

VertVolt engagé

La mention « Très engagé » nécessite un niveau d’investissement supérieur. En effet, le fournisseur d’électricité s’engage à acheter 100% de son électricité verte directement auprès d’un fournisseur d’électricité renouvelable. En plus, 25% de cette électricité doit provenir « d’installations mises en place par des collectivités territoriales avec une gouvernance partagée (dans le cadre des projets citoyens, par exemple) ou par d’autres acteurs mais sans soutien public ».

Si l’Ademe distingue ces deux niveaux d’engagement, c’est parce que les nouvelles infrastructures de production disposent d’une rémunération moins intéressante que les grandes infrastructures déjà amorties. Si l’on veut parler de développement des énergies renouvelables, il faut produire plus. Et pour cela, il faut rémunérer les nouveaux producteurs.

Mention supplémentaire : « Sans nucléaire »

Pour valoriser un peu plus la qualité de l’électricité d’une offre d’électricité verte, le fournisseur d’électricité a également la possible d’ajouter la  mention « Sans nucléaire » à son offre d’électricité. Cela permet de communiquer avec précision et efficacité sur la qualité de l’énergie utilisée.

Les mentions obligatoires du Label VertVolt

Les mentions « Engagé », « Très engagé » et « Sans nucléaire » devront s’accompagner de plusieurs mentions obligatoires supplémentaires :

  • Origine de l’électricité : moyen de production et région de l’implantation de la centrale de production
  • Qualité de l’électricité : contient-elle de l’électricité nucléaire ?
  • Quantité d’électricité verte achetée auprès des installations non étatiques
  • Quantité, en pourcentage, de clients ayant activé le suivi de consommation du compteur Linky
  • Proportion de clients à l’offre de gaz vert ou d’électricité verte labellisée en question

En qualité de fournisseur d’électricité verte, il faut aussi proposer à ses abonnés les différentes solutions existantes pour consommer plus écologique. C’est pour cela que tout fournisseur d’électricité verte doit proposer un suivi de consommation à chacun de ses abonnés. Cela permet ainsi au consommateur d’électricité de mieux comprendre sa consommation d’électricité ou de gaz, et de la maîtriser. Enfin, le consommateur peut aussi orienter ses abonnés vers l’outil EcoWatt. C’est un outil qui accompagne les consommateurs dans leur investissement dans la transition énergétique.

Mieux comprendre le label VertVolt avec une infographie

VertVolt infographie


Rédigé par Juline

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !