La CRE propose une augmentation du prix de l’électricité de 1,6%

Augmentation TRVEn hausse depuis 2007, les tarifs réglementés de l’électricité devraient poursuivre leur tendance en février 2021 : la CRE propose une augmentation de 1,6% TTC pour les particuliers et 2,6% TTC pour les professionnels. Les ministres de l’énergie et de l’économie doivent statuer : accepter la proposition ou en faire une autre. 

► Comparateur d’électricité : voir notre classement

Une augmentation de 1,6% TTC

La CRE propose une augmentation du tarif de l’électricité, qui passerait en vigueur le 1er février 2021 :

  • + 1,6% TTC sur le prix de l’électricité consommée par les particuliers
  • + 2,6% TTC sur les tarifs de l’électricité consommée par les professionnels

La CRE estime l’augmentation effective sur la facture d’électricité d’un particulier à hauteur de 15€, en moyenne.

L’évolution des tarifs réglementés depuis 2007

Les tarifs réglementés de vente de l’électricité (TRVE) commercialisés par le fournisseur d’énergie historique EDF évoluent deux fois par an. On plutôt devrait-on dire augmente deux fois par an. La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) est l’organisme qui émet la proposition après audition des  :

  • Fournisseurs des TRVE : EDF et les ELD
  • Fournisseurs alternatifs
  • Associations de consommateurs
  • Administrations concernées : DGEC et DGCCRF

Elle fait sa proposition auprès des ministres de l’économie et de l’énergie qui ont un délai de trois mois pour refuser et faire une autre proposition.

Depuis 2007, les tarifs réglementés ne font presque toujours qu’augmenter.

evolution trve

Réalisé par Capitaine Energie

Pourquoi les tarifs réglementés augmentent ?

La CRE explique l’augmentation des tarifs réglementés en février 2021 ainsi :

  • « Cette évolution reflète notamment les conséquences de la crise sanitaire de la Covid-19 sur le système électrique français.  Les mesures prises pour enrayer l’épidémie, qui ont notamment perturbé les opérations de maintenance du parc nucléaire« 
  • « L’écrêtement de l’ARENH dont le plafond a à nouveau été largement dépassé lors du dernier guichet de novembre 2020, ont entraîné une hausse des coûts d’approvisionnement en énergie et en garanties de capacité »
  • Le « contexte de recrudescence des impayés« , bien qu’afin de limiter l’impact sur les consommateurs, la CRE a pris la décision de réduire l’impact des impayés de 50% sur les TRVE en 2021

► Comparateur d’électricité : voir notre classement


Rédigé par Juline

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !