Facture bimestrielle d’électricité : le choix du rythme de facturation

facture bimestrielleLa facture bimestrielle est un type de facturation qui n’est pas appliqué par tous les fournisseurs d’électricité ou de gaz. Sa particularité ? Le client paye ce qu’il consomme, plutôt que des mensualités sur la base d’une estimation. Zoom sur les rythmes d’envoi des factures d’électricité.

► Accéder à notre comparatif d’électricité

Facture bimestrielle ou facture mensuelle, la différence

Comme son nom l’indique, la facture bimestrielle est un rythme de facturation qui prévoit un paiement tous les deux mois. Il s’oppose à la facture mensuelle (le client paie tous les mois).

Consommation réelle ou estimée

La différence entre les deux ne se joue pas uniquement sur le rythme de facturation. La plupart du temps, la facture bimestrielle implique un paiement sur base de la consommation réelle (effectuée le mois d’avant). Le consommateur effectue des auto-relèves pour communiquer au fournisseur les index de son compteur.

À l’inverse, la facture mensuelle se base, dans la majorité des cas, sur une consommation estimée. Lorsque le client souscrit, le fournisseur évalue sa consommation annuelle et lisse les paiements sur dix ou onze mois. Le client reçoit un échéancier et paie la même somme tous les mois. Le douzième mois, le fournisseur lui adresse une facture de régularisation. Celle-ci peut être positive si la consommation estimée est inférieure à la consommation réelle. Dans ce cas, le client a un reste à payer. Elle peut aussi être négative. Si la consommation a été surestimée, le fournisseur d’énergie doit de l’argent au client : il va donc lui rembourser un trop-perçu.

Il est rare, contrairement à la facture bimestrielle, que la facture mensuelle se fasse au réel. Il y a toutefois quelques exceptions. Par exemple, Mint Énergie, le fournisseur d’électricité verte, propose une facturation mensuelle au réel pour les clients qui ont un compteur Linky, ce dernier permettant de suivre la consommation du foyer de façon très fine.

À lire sur le même sujet : comment calculer sa facture d’électricité ?

Faut-il opter pour une facture bimestrielle ?

La facture bimestrielle a ses avantages et ses inconvénients. Son principal atout est que le client paye exactement ce qu’il a consommé. Il suit de près sa consommation, saison après saison.

L’inconvénient majeur est qu’il n’y a pas de lissage sur l’année. Autrement dit, le client paye sa consommation réelle, soit une somme plus élevée en hiver qu’en été. La facture bimestrielle est variable, en fonction de l’utilisation des appareils électroménagers, de la chaudière, etc., le mois d’avant.

Avec la facture mensuelle, l’avantage est que la somme est lissée. Les paiements sont identiques toute l’année. Cela permet de ne pas avoir des sommes trop élevées à payer pendant l’hiver. Personne n’a envie de se retrouver avec une facture d’électricité de 500€ à payer d’un seul coup.

En outre, la facture bimestrielle demande souvent que l’utilisateur effectue des auto-relèves de son compteur, en complément des deux relèves annuelles effectuées par Enedis, le gestionnaire du réseau.

Nous déconseillons la facture bimestrielle aux personnes qui ont un petit budget. Le lissage est préférable pour ne pas se retrouver en difficulté pendant les périodes froides, où le chauffage gonfle la facture d’électricité ou de gaz. En résumé, pour réduire sa facture d’électricité pendant l’hiver, il vaut mieux choisir la mensualisation.

Les fournisseurs qui proposent la facture bimestrielle

► Comparer les fournisseurs

Tous les fournisseurs d’électricité ou de gaz ne proposent pas la facturation bimestrielle. La facturation mensuelle est beaucoup plus fréquente. Tous la proposent. Avec certaines offres, il n’y a pas de facture bimestrielle possible, la mensualisation est imposée. C’est le cas chez Vattenfall, Planète Oui, Cdiscount Énergie ou chez Mint Énergie, par exemple.

Les fournisseurs qui proposent la facture bimestrielle sont Total Direct Énergie, EDF, Engie ou Eni.

Souscrire chez un fournisseur moins cher

Pour les consommateurs qui souhaitent réduire leur facture EDF, le mieux reste de sélectionner un fournisseur alternatif, avec une tarification plus avantageuse que celle fixée par les pouvoirs publics. En choisissant Mint Énergie pour l’électricité (offre Online & Green), le client obtiendra jusqu’à 17% de réduction sur le prix du kWh HT. Cela représente des économies importantes, en particulier pour les personnes qui se chauffent à l’électricité (>> voir l’offre de Mint Énergie).

Pour le gaz, Total Direct Énergie applique 10% sur le prix du kWh HT réglementé (voir l’offre de Total Direct Énergie).

Quel avenir pour la facture bimestrielle ?

Avec la généralisation du compteur Linky, qui permet de télécommuniquer les données de consommation à Enedis, on peut imaginer qu’il sera de plus en plus facile de proposer une facturation mensuelle au réel, comme le fait déjà Mint Énergie. La facture bimestrielle est peut être vouée à disparaître.

Dans le cadre d’une estimation et d’un lissage sur l’année, le fournisseur pourra certainement réajuster plus rapidement s’il constate une différence significative entre la consommation estimée et la consommation réelle du client.


Rédigé par Noémie

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !