Chèque énergie en 2021 : tout savoir sur l’aide électricité et gaz

Chèque énergieLe chèque énergie est un dispositif d’aide mis en place par l’Etat français pour aider les français à payer leur facture d’énergie. Son montant varie entre 48€ et 277€ TTC. Face à l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz en 2021, l’Etat a déclenché l’envoi d’un deuxième chèque énergie d’une valeur de 100€ à tous les foyers éligibles. En savoir plus.

► Accéder à notre comparateur d’énergie

Actualité chèque énergie 2021

L’augmentation des tarifs de l’énergie en octobre 2021 a attisé la crainte des consommateurs. Le gouvernement s’est alors exprimé sur les différentes mesures mises en place par le gouvernement pour protéger les consommateurs français. Ainsi, dans le cadre d’une opération qualifiée de « bouclier tarifaire » :

  • Le prix du gaz est bloqué jusqu’en avril 2022 après la dernière hausse de +12,6% en octobre 2021
  • Le prix de l’électricité n’augmentera pas de plus de 4% en février 2022
  • Les ménages éligibles recevront un deuxième chèque énergie en décembre 2021, d’un montant de 100€

Qu’est-ce que le chèque énergie ?

Le chèque énergie est une aide mise en place par l’Etat français pour aider les ménages à payer leurs factures d’électricité et de gaz.

Bon à savoir sur le chèque énergie :

  • Il est envoyé automatiquement: les ménages n’ont aucune démarche à faire pour le réclamer
  • Son montant varie entre 48€ et 277€, il dépend du revenu fiscal de référence du foyer
  • Cette aide pour l’électricité et le gaz est cumulable avec MaPrimeRénov

Obtenir le chèque énergie : comment ça se passe ?

Les ménages éligibles n’ont aucune démarche à réaliser pour obtenir leur chèque énergie. L’envoi se fait automatiquement, chaque année, au domicile de tous les foyers concernés. En général, l’envoi débute aux alentours du mois d’avril de l’année. Après réception,  il est valide jusqu’au 31 mars de l’année suivant son émission.

Comment savoir si je suis éligible au chèque énergie ?

L’éligibilité au chèque énergie dépend du Revenu Fiscal de Référence. Le revenu fiscal de référence par unité de consommation (par personne) ne doit pas excéder 10 800€.

Quel est le montant du chèque énergie ?

Le montant Toutes Charges Comprises du chèque énergie varie entre 48€ et 277€. Il dépend donc du revenu fiscal de référence du foyer. On peut retrouver le revenu fiscal de référence sur le compte allocataire de la CAF (Caisse d’Allocation Familiale) et sur l’avis d’imposition.

Voici le montant du chèque en fonction du revenu fiscal de référence du loyer :

Montant chèque énergie

Comment l’utiliser ?

Une fois le chèque reçu au domicile, il y a plusieurs façons de l’utiliser :

Il est également possible d’attribuer automatiquement le chèque énergie à son fournisseur d’électricité ou de gaz. Il s’agit d’une pré-affectation. Ainsi, c’est le même fournisseur d’énergie qui le reçoit chaque année, au moment de l’envoi du chèque. Pour ce faire :

  • Il faut remplir le formulaire assigné sur le site internet du chèque énergie
  • Il est également possible d’envoyer un e-mail via le formulaire de contact, disponible sur ce même site
  • Troisième possibilité : cocher la case « pré-affectation » sur le chèque lors de l’envoi à son fournisseur

Ce faisant, le montant du chèque énergie est déduit automatiquement du montant de la facture.

Bon à savoir :

  • En cas de changement de fournisseur d’énergie ou de changement de la composition du foyer, le chèque énergie est envoyé automatiquement au foyer, sans aucune démarche préalable
  • Il ne faut pas oublier qu’en faisant la demande de pré-affectation en fin d’année, celle-ci ne prend effet que pour le chèque énergie de l’année suivante. Il faut donc bien utiliser le chèque de l’année en cours pour ne pas le perdre.

Le chèque énergie est-il cumulable avec d’autres aides ?

Oui : il est possible de cumuler le chèque énergie et MaPrimeRénov’. C’est une prime qui permet de financer les travaux et les dépenses de rénovation énergétique. Elle est attribuée sans condition de revenus, même si les revenus sont pris en considération dans le calcul de son montant. MaPrimeRénov’ se destine :

  • Aux propriétaires de leur logement
  • Aux propriétaires de logements en location (à partir de 3 logements en location)

Que peut-on payer avec le chèque énergie ?

Le chèque énergie est un dispositif qui sert à payer les dépenses liées à la consommation d’électricité ou de gaz dans un foyer. Il est possible de payer sa facture d’énergie avec (électricité et/ou gaz). Outre la facture d’énergie, voici les différentes utilisations possibles :

  • Aide chèque énergiePayer sa facture d’énergie directement auprès du fournisseur d’énergie
  • Acheter des combustibles: électricité, gaz naturel, pétrole liquéfié, fioul domestique, bois, biomasse
  • Payer ses charges d’énergie incluses dans la redevance du loyer des logements-foyers : établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes ou non (Ehpad ou EHPA), résidence autonomie, établissement ou unité de soins de longue durée (ESLD ou USLD)
  • Contribuer au financement de certains travaux ou dépenses énergétiques dans le logement : chaudières, pompe à chaleur, chauffe-eau, poêle, chauffages, ventilation, isolation, équipement solaire, audit énergétique

Convertir son chèque énergie en chèque travaux

Pour convertir son chèque énergie en chèque travaux, il faut contacter l’assistance utilisateur, par e-mail via le formulaire de contact sur le site internet du gouvernement du gouvernement ou par téléphone. Pour que cela soit possible :

  • Il faut que les travaux soient réalisés par un professionnel « Reconnu garant de l’environnement » (RGE) : liste à retrouver sur faire.fr
  • La facturation doit être datée avant la date de fin de validité du chèque

La valeur reste la même, l’avantage supplémentaire étant que le chèque travaux est valable deux années supplémentaires. Attention, il n’est alors plus utilisable pour payer une facture. Cela vaut le coup car il est largement possible de payer moins cher son électricité ou son gaz en optimisant son logement.

Bon à savoir : il est possible de cumuler des chèques travaux sur une période de trois ans.

Les protections à activer

Il est possible d’activer les protections associées au chèque énergie en s’adressant à l’assistance en ligne.

Quelles sont les protections supplémentaires qu’on peut obtenir grâce au chèque énergie ?

  • Bénéficier d’une exonération des frais de mise en service du contrat d’énergie en cas de déménagement
  • En cas d’incident de paiement, il est possible de conserver sa puissance électrique pendant toute la trêve hivernale (du 1er novembre au 31 mars), de réduire les frais liés à une intervention en cas d’impayés, d’être exonéré des frais liés à un rejet de paiement

► Comparateur d’énergie : quels sont les meilleurs prix ?

FAQ : Foire Aux Questions

J’ai perdu ou on m’a volé mon chèque énergie, que faire ?

FAQLe site internet du gouvernement propose un service pour déclarer le vol ou la perte du chèque énergie : https://chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/cheque/declarer-perdu-vole.

Est-ce que la réduction des fournisseurs est cumulable avec le chèque énergie ?

Oui ! Les fournisseurs d’électricité et de gaz alternatifs proposent des offres d’électricité et de gaz incluant des remises sur le tarif réglementé du gaz ou de l’électricité. Leur objectif est de concurrencer les fournisseurs historiques : EDF (électricité) et Engie (gaz). Ainsi, si un fournisseur d’énergie propose un tarif indexé sur le tarif réglementé avec 10% de remise, la remise est effective pendant toute la durée du contrat. Il s’agit de l’offre commerciale du fournisseur. Ainsi, elle est indépendante des dispositifs mis en place par l’Etat.

Il est donc possible de bénéficier des remises octroyées par les fournisseurs d’énergie alternatifs et de recevoir le chèque énergie.

Comment économiser si on n’y a pas droit ?

  • S’adresser à un travailleur social pour bénéficier du FSL

Le Fond de Solidarité pour le Logement est une aide octroyée par le département qui prend la forme d’une subvention ou d’un prêt (à rembourser). Il se destine aux locataires, sous-locataires, propriétaires occupants, personnes hébergées gratuitement, résidents de logement-foyer. Il sert notamment à aider les ménages les plus défavorisés à payer les dépenses liées à l’entrée dans le logement (dépôt de garantie, 1er loyer, frais d’agence, frais de déménagement, assurance du logement, achat du mobilier de 1re nécessité, …) et au maintien dans le logement (dettes de loyers et charges, factures d’électricité, de gaz, d’eau et de téléphone, frais d’huissier, …).

  • Maîtriser sa consommation d’énergie

Aujourd’hui, de nombreux moyens sont mis en œuvre pour que les consommateurs d’énergie puissent connaître leurs pôles de consommation. Il existe notamment l’application Enedis à mes côtés. Le gestionnaire de réseau de distribution national a mis en place cette application pour conseiller les consommateurs pour économiser un maximum d’énergie. Il existe également les boîtiers connectés pour connaître et maîtriser sa consommation en temps réel.


Rédigé par Juline

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !