Comment choisir son fournisseur de gaz ?

choisir son fournisseur de gazChoisir son fournisseur de gaz n’est pas forcément évident. En effet, le nombre de fournisseurs de gaz ne cesse de croître depuis l’ouverture du marché de l’énergie aux concurrents, proposant chacun des offres avec des spécificités différentes. Ainsi pour mieux s’y retrouver, nous comparons les différentes offres de gaz.

► Comparer les offres de gaz

Les différents critères pour choisir son fournisseur de gaz

Pour comparer les différentes offres et choisir son fournisseur de gaz, on peut se baser sur différents critères comme :

  • les offres les moins chères
  • le type de tarif
  • le type de gaz

Choisir son fournisseur de gaz : les offres les moins chères

Une offre de gaz se compose d’un abonnement et du prix du kWh. Il faut savoir que les prix du gaz sont fixés tous les mois, ainsi selon le type de tarif (indexé, fixe ou libre) la facture du consommateur peut évoluer chaque mois. Pour choisir et trouver le fournisseur de gaz moins cher, on va généralement se baser sur le prix du kWh, particulièrement si la consommation est élevée.

Il s’agit alors d’estimer sa consommation de gaz annuelle pour comparer les différentes offres. On considère que la consommation moyenne en gaz est de 12000 kWh par an, en France. Cela correspond à une consommation en chauffage, eau chaude et cuisson, d’un couple vivant dans un 100m².

Pour choisir son fournisseur de gaz en fonction d’une consommation de 12000 kWh par an, les 3 offres de gaz les moins chers du marché sont :

  • L’offre gaz variable d’Ekwateur (63€ d’économie par an)
  • L’offre gaz fixe de TotalSpring (55€ d’économie par an)
  • L’offre gaz indexé de Direct Energie (55€ d’économie par an)
Les offres de gaz les moins chères - Mai 2018
ConsommationPar zonesTarifs réglementés EngieTarifs ekWateur
>Voir l'offre
Tarifs Direct Energie
>Voir l'offre
B0
entre 1 001 kWh et
6 000 kWh par an
Zone 1 (Lyon)Abonnement : 94,20€/an
kWh : 0,0760€
Abonnement : 147,33€/an
kWh : 0,0673€
Abonnement : 94,08€/an
kWh : 0,0694€
B1
entre 6 001 kWh et
30 000 kWh par an
Zone 1 (Lyon)Abonnement : 231,84€/an
kWh : 0,0541 €
Abonnement : 278,88€/an
kWh : 0,0462€
Abonnement : 231,36€/an
kWh : 0,0496€

 

Les économies réalisées sont en fonction des tarifs réglementés du gaz proposés par Engie (ex-GRDF). En effet, avant l’ouverture du marché à la concurrence en 2007, Gaz de France était le seul fournisseur de gaz en France. Il s’agissait alors d’une entreprise publique qui avait le monopole sur le marché du gaz. L’état français ne détient désormais que 33% du capital d’Engie, mais les pouvoirs publics continuent de fixer les prix du tarif réglementé d’Engie, chaque mois.

Ainsi, certaines offres auront un prix dit « indexé » par rapport aux tarifs réglementés d’Engie. D’autres auront un prix fixe ou libre.

Choisir son fournisseur de gaz : selon le type de tarif

choisir son fournisseur de gazPour choisir son fournisseur de gaz, le consommateur doit choisir entre les offres à tarif réglementés et les offres dites « de marché ». Les offres de marchés proposent différents types de tarifs :

Le tarif indexé

Les offres de marché à tarif indexé, ou variable, ont un prix du kWh qui évolue en fonction d’une valeur de référence, en l’occurrence du tarif réglementé du gaz. Les tarifs indexés suivent l’évolution du tarif réglementé, à la hausse comme à la baisse. Généralement les fournisseurs s’en servent comme base pour fixer leur prix.

L’offre de gaz la moins chère du marché est une offre à prix indexé. Il s’agit de l’offre variable d’Ekwateur, qui permet de réaliser 7,2% d’économie par rapport à Engie. Ainsi, pour une consommation moyenne de 12000 kWh, c’est 63€ d’économies réaliséespar an.

>> Découvrir l’offre d’Ekwateur

Le tarif fixe

Une offre de gaz à tarif fixe propose, comme son nom l’indique, des prix fixes durant une période définie. En effet, contrairement au tarif réglementé, dont le prix peut varier chaque mois, le tarif fixe permet de se prémunir contre les éventuelles augmentations du prix du gaz. C’est-à-dire que le prix du gaz est assuré de rester le même que celui fixé lors de la souscription de l’offre, durant toute la durée du contrat qui peut être d’1/2/3 voir 4 années.

L’offre gaz fixe de TotalSpring, par exemple, est actuellement la seconde offre la plus économique. Le tarif de Total Spring permet de réaliser 55€ d’économies par rapport au tarif réglementé. L’avantage d’une offre à prix fixe est qu’il est possible de déterminer la facture annuelle exacte du consommateur. Ainsi pour une consommation de 12000 kWh, le client payera 826€ par an. L’offre gaz fixe de Total Spring est valable pour une durée d’1 an, elle est ensuite reconduite tacitement pour une durée indéterminée.

>> Découvrir l’offre de Total Spring

À noter : il existe des offres à prix fixe uniquement révisable à la baisse. La fixité des prix du gaz peut s’avérer désavantageuse quand ces derniers tendent à la baisse. Ainsi certaines offres proposent une révision du contrat à sa date anniversaire. Si les tarifs réglementés ont diminué, les prix de l’offre à prix fixe seront également revus à la baisse. C’est le cas de l’offre Astucio Planète d’Eni qui proposent, en plus de fournir du gaz vert, un prix fixe durant 3 ans, uniquement révisable à la baisse. Souscrire un contrat de gaz est facile et rapide.

Le tarif libre

Comme son nom l’indique, le tarif est librement fixé par le fournisseur de gaz. Ainsi les prix des offres à tarif libre sont fixés selon le bon vouloir des fournisseurs et non en fonction des tarifs réglementés. Un tarif libre peut évoluer à tout moment. Les fournisseurs doivent respecter un délai d’un mois avant tout changement, et bien évidemment prévenir en amont le client.

Qui est le meilleur fournisseur de gaz ?

Choisir son fournisseur de gaz : selon le type de gaz

choisir son fournisseur de gazUn consommateur peut choisir son fournisseur de gaz en fonction du type de gaz proposé : soit du gaz naturel, soit du gaz vert (gaz compensé carbone/ biométhane).

Dans les deux cas, la qualité du gaz est la même. Le gaz naturel n’est pas plus puissant que le gaz vert et inversement. C’est la source et la méthode de fabrication qui différencie les deux gaz.

Le gaz naturel

Le gaz naturel est une source d’énergie dite fossile. C’est-à-dire issue de la fossilisation des êtres vivants. En d’autres termes, c’est en fait la décomposition d’organismes marins (algues…), d’animaux et de plantes, depuis des millions d’années, qui permet au gaz de se former. Le gaz naturel provient donc de ces matières organiques qu’on trouve dans le sous-sol terrestre.

En effet, auparavant une partie plus importante de la planète était recouverte d’eau. Les êtres vivants se trouvant dans ces eaux sont morts, décomposés et depuis recouverts par des couches terrestres. De cette décomposition se forme, dans le sous-sol, du gaz naturel. C’est un processus qui a mis des millions d’années à se faire.

Pour extraire ce gaz, il faut creuser jusqu’aux gisements enfouis à plusieurs kilomètres sous terre. Puis, on transporte le gaz, soit via des gazoducs (gros tuyaux souterrains) soit via des méthaniers (bateaux) jusqu’à une usine de traitement. Le gaz est ensuite stocké ou distribué aux consommateurs.

Le gaz vert

À la différence du gaz naturel, le gaz vert, aussi appelé biogaz, n’est pas créé par la terre, mais obtenu par un processus de méthanisation. En effet, le biogaz est issu de la fermentation de déchets organiques dans un environnement privé d’oxygène. En épurant le biogaz, on obtient du biométhane, le gaz qui se rapproche le plus du gaz naturel.

On utilise le biogaz de la même manière que le gaz naturel grâce à sa composition similaire. Il a pour avantage de rejeter jusqu’à 5 fois moins de gaz à effet de serre que ce dernier. Ce sont les agriculteurs qui grâce de par les déchets qu’ils produisent (tel que le fumier, lisier etc.) détiennent 80% du potentiel de production de ce gaz, le reste venant des stations d’épuration de l’eau et des déchets ménagers.

Gaz naturel ou gaz vert, lequel choisir ?

choisir son fournisseur de gazSi c’est le gaz naturel qui est de nos jours le plus consommé en France et dans le monde, il faut savoir que ses réserves baissent de jour en jour. En effet, on considère qu’au rythme de la consommation actuelle de gaz naturel, l’humanité aura épuisé en moins de 200 ans le gaz qui a mis des millions d’années à se produire. Choisir son fournisseur de gaz parmi les fournisseurs de gaz naturel n’est pas la solution la plus écologique.

À l’inverse, le biogaz étant une énergie renouvelable, il est donc inépuisable. Les volumes de production de biométhane sont cependant encore très réduits mais ils sont appelés à connaître une belle expansion, notamment dans le cadre de la politique de transition énergétique mise en œuvre par le gouvernement.

Choisir son fournisseur de gaz : la meilleure offre verte

Choisir une offre de gaz vert est un moyen de soutenir la production de biogaz et d’également agir en faveur de la transition énergétique. De plus, il peut être plus intéressant, économiquement parlant, de choisir son fournisseur de gaz parce qu’il propose des offres vertes. Car les prix des offres proposant du biogaz ne sont pas forcément plus chers. En effet, pour une consommation moyenne de 12000 kWh, c’est le fournisseur d’électricité et de gaz Ekwateur qui propose l’offre la plus économique du marché.

Ekwateur est un fournisseur alternatif français, engagé et soucieux de l’environnement. En plus de ses offres de gaz vert, il propose des offres d’électricité verte pas cher.  Ekwateur est également le premier fournisseur en France à proposer une offre de gaz 100% renouvelable.

Car il existe des offres vertes ne proposant que 10% de biogaz comme l’offre verte de Direct Energie. C’est-à-dire que 10% de gaz vert est intégré dans le réseau de gaz français. Mais également des offres vertes « compensé carbone » qui elles ne proposent pas de biogaz mais s’engagent à mener des actions en faveur de la préservation de l’environnement, pour lutter contre les effets néfastes du gaz naturel. C’est le cas de l’offre Astucio Planète d’Eni.

>> Découvrir l’offre d’Eni

Changer de fournisseur de gaz

Choisir son fournisseur, c’est fait, maintenant il faut changer de fournisseur de gaz. Les démarches sont simples, il faut prendre contact avec le fournisseur sélectionné. Il est conseillé d’avoir en sa possession quelques documents pour faciliter le processus comme :

  • Une facture de gaz récente pour communiquer le PCE (point de comptage et d’estimation). Voir ici comment calculer sa facture de gaz.
  • Un RIB, si le mode de paiement choisi est le prélèvement automatique.
  • Le relevé du compteur : la facture permet également de connaître ses index de consommation.

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Energie.com !